Bénin : condamnation de l’ex-patron des services d’immigration dans l’affaire des faux passeports

0

L’ancien patron des services de l’immigration, haut gradé de la police béninoise, condamné, ce lundi 7 mars 2022, à dix ans d’emprisonnement ferme et cinq millions de francs CFA d’amende pour « abus de fonction » par la Cour de répression des infrastructures économiques. C’est une affaire de délivrance frauduleuse de passeports à des étrangers, notamment six camerounais, qui envoie le commissaire divisionnaire Florent Agbo derrière les barreaux.

Avec notre correspondant à CotonouJean-Luc Aplogan

C’est le directeur de l’immigration et de l’émigration au moment des faits qui écope de la plus lourde peine. La Criet lui inflige 120 mois de prison ferme pour « abus de fonction ». Les six Camerounais, bénéficiaires des passeports béninois illégalement délivrés sont eux condamnés à trois ans de prison.

Toujours contre eux, la Cour prononce une interdiction de séjour sur le territoire du Bénin pendant dix ans, la justice demande qu’ils soient expulsés, une fois leur peine purgée.

L’affaire a éclaté mi-décembre de l’année dernière quand les six Camerounais détenteurs de passeports béninois avaient été arrêtés à l’aéroport alors qu’ils se rendaient en Équateur, et en Amérique du Sud. Me Elvis Dide, un des avocats de l’ex-directeur de l’immigration, qui avait plaidé vendredi la relaxe de son client commente la décision en ces termes : « C’est du copier-coller des réquisitions du ministère public, les juges de la Criet le suivi à la lettre

Sur les 22 prévenus, il y a eu dix relaxes et douze condamnations. Les avocats ont prévu d’abord de se concerter pour savoir s’ils font appel ou non de la décision.

#Bénin #condamnation #lexpatron #des #services #dimmigration #dans #laffaire #des #faux #passeports

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire