Bénin: le militant yoruba Igboho menacé d’extradition vers le Nigeria dimanche

0

L’activiste nigérian Sunday Igboho, qui a organisé début juillet un rassemblement pour la création d’une nation « yoruba », pourrait être présenté aux procureurs ce jeudi à Cotonou. Le sécessionniste a été interpellé lundi dans la capitale béninoise par la police des airs et des frontières. Il avait fui son pays après un raid des services nigérians à son domicile d’Ibadan, à 150 km de la mégalopole de Lagos. Les autorités nigérianes ont demandé son arrestation et son extradition.

Avec notre correspondant à Cotonou, Jean-Luc Alogan

Mercredi, des sources nigérianes, relayées par les réseaux sociaux, ont annoncé la libération du militant arrêté lundi à l’aéroport de Cotonou. L’information est erronée, Adeyemo Igboho est toujours détenu à la brigade criminelle dimanche. Il est là depuis lundi soir.

Ce mercredi, il a subi son premier interrogatoire, un interrogatoire par la police judiciaire qui, selon nos informations, a duré environ deux heures. Le séparatiste a répondu aux faits que son pays lui reproche : « possession d’armes et trafic d’armes, incitation à la rébellion ». A ses côtés se trouvait un avocat béninois dont il avait demandé l’aide.

En effet, le 3 juillet, il avait organisé une manifestation dans son pays, « pays pro-yoruba », qui, selon des témoins, avait été dispersée à coups de gaz lacrymogène et de balles réelles.

Selon nos informations, son épouse venue lui rendre visite à Cotonou a également été entendue par la police béninoise.

Le couple sera normalement présenté au procureur de la République ce jeudi. Sa décision est très attendue, on verra si la justice béninoise extradera les Igboho aux autorités nigérianes dimanche ou non.

.

#Bénin #militant #yoruba #Igboho #menacé #dextradition #vers #Nigeria #dimanche

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: