Burkina : des dizaines de morts dans une explosion de dynamite sur une mine d’or artisanale

0

Au moins une soixantine de morts sur un site d’orpaillage ce lundi. L’explosion d’un entrepôt de dynamite sur un site d’orpaillage de Gomgombiro à Gbomblora, village situé à une quinzaine de kilomètres de Gaoua dans la région du Sud-Ouest. Parmi les victimes : les nombreux enfants et femmes.

Avec notre correspondant à OuagadougouYaya Boudanic

C’est danse l’après-midi qu’un incendie s’est autorisé sur le marché situé sur le site d’orpaillage de Gomgombiro. Très vite, le feu s’est propagé et a touché plusieurs boutiques de fortune, dont un magasin où étaient exposés des explosifs utilisés par les orpailleurs, selon des témoins. Les nombreuses personnes sont décédées sur le coup.

Quand on est arrivé sur le site, les corps étaient éparpillés », explique Antoine Sylvanus Douamba, le haut-commissaire de la province du Poni sur les antennes de la télévision publique. Les nombreux blessés ont été transportés dans les centres de santé. L’armée est venue en renfort pour secourir les survivants et ce mardi matin, l’équipe de secours est toujours sur place.

D’importants matériels endommagés ont été enregistrés sur le site également. Les images diffusées par les médias publics montrent des installations de fortune ravagées, des restes de tôles froissées, des arbres déracinés et projetés. Des images de chaos, confirmées par ce témoin qui a souhaité rester anonyme : « Ceux qui ont été atteints par l’explosion, c’est ceux qui étaient à l’extérieur, qui étaient sur le site. Puisque le drame s’est produit à l’extérieur, des blessures graves et des visages méconnaissables.

Une enquête a été ouverte pour situer les causes exactes de cette explosion. † On ne sait pas avec exactitude le type d’explosifs, mais la piste terroriste est totalement écartée », ce procureur. † Plusieurs personnes ont déjà été interpellées », selon le parquet. Le gouverneur appelle d’ailleurs les populations une collaboration franche avec la justice.

Le site illégal a été fermé par les autorités locales qui ont diffusé un communiqué. † Le gouverneur informe les populations et les artisans miniers que l’accès au site est interdit. Tout contravenant s’expose à des sanctions† †

Des arbres ont été déracinés et un cratère a été creusé par la violence de l’explosion. C’est un site qui draine beaucoup de monde, peut-être des centaines de centaines d’orpailleurs.

{« mediaId »: »WBMZ139561-RFI-FR-20220222″, »sources »:[{« name »: »WBMZ139561-RFI-FR-20220222″, »url »: »https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202202/BURKINA_FASO_Son_SON_Explosion_dans_une_mine_-_temoin.mp3″}], »broadcastType »: »replay », »emission »:{« title »: » »}, »diffusion »:{« title »: »Un tu00e9moin raconte »}}

Un témoin raconte

#Burkina #des #dizaines #morts #dans #une #explosion #dynamite #sur #une #dor #artisanale

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire