Burkina Faso: les enseignants soutiennent les élèves qui s’opposent à la réforme des examens

0

Au Burkina Faso, la Fédération des syndicats de l’enseignement et de la recherche soutient les étudiants qui luttent contre la réforme des examens depuis plusieurs semaines.

Le ministère de l’Éducation nationale avait annoncé des réformes au niveau des examens BEPC et BAC, notamment la suppression d’une matière dans certaines matières et l’organisation du BAC qui relèvera du ministère de l’Éducation nationale, et non de l’enseignement supérieur. Selon les étudiants, cette réforme se traduira par un quota du nombre d’étudiants à inscrire dans les universités publiques. Après les dernières manifestations, un étudiant a succombé à ses blessures après avoir été abattu.

La Fédération des syndicats de l’enseignement et des chercheurs (F-synter) vient également de rejeter ces réformes. Pour Souleymane Badiel, le secrétaire général et ses camarades, ces réformes n’apporteront rien au système actuel et réduiront l’accès aux universités publiques dans les années à venir.

Selon F-synter, ce ne sont que des raisons économiques qui poussent le gouvernement à vouloir mettre en œuvre ces réformes. Le Secrétaire général estime que le gouvernement espère réduire le coût de l’organisation des examens à l’école en supprimant certaines matières.

La Fédération des syndicats de l’éducation soutient les étudiants dans leur lutte. Mais le syndicat a nié toute accusation qui suggérerait que les étudiants sont manipulés par les enseignants.

► Pour relire: Burkina: le gouvernement veille à ce que sa réforme scolaire ne change pas le bac

.

#Burkina #Faso #les #enseignants #soutiennent #les #élèves #qui #sopposent #réforme #des #examens

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire