Burkina Faso : L’opposition revient sur le processus de réconciliation nationale

0

Au Burkina Faso, l’opposition annonce son retour au Conseil national d’orientation et de suivi de la réconciliation nationale et au Comité de suivi et de mise en œuvre des recommandations du dialogue politique. En novembre, après la recrudescence des attentats terroristes, elle a claqué la porte et a lancé un ultimatum d’un mois au gouvernement pour trouver des solutions. Même si la situation sécuritaire sur le terrain ne s’est pas améliorée, l’opposition met fin à cette suspension pour donner une chance au processus de réconciliation nationale, après la médiation de personnalités religieuses et coutumières selon Eddie Komboïgo, le chef de l’opposition.

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudanic

Après l’expiration de l’ultimatum lancé au gouvernement, l’opposition politique constate que le bilan reste plus sombre. Plus de 300 membres des forces de défense et de sécurité et des volontaires pour la défense de la patrie ont été tués, une quarantaine de personnes enlevées ou portées disparues, des écoles et des postes de police fermés. Et même le drapeau noir, qui est attribué à des groupes djihadistes implantés dans certains commissariats.

Rencontre

L’opposition envisage une rencontre avec diverses institutions, telles que les ministères des Forces armées et de la sécurité, la Haute Autorité de contrôle de l’État, pour se faire une image honnête des moyens que le gouvernement a déployés dans la lutte contre le terrorisme et la mauvaise gouvernance,

Malgré ce sombre tableau de la situation sécuritaire, l’opposition a décidé de reprendre sa place dans le processus de réconciliation nationale et dans le suivi du dialogue politique. Eddie Komboïgo, le leader et ses camarades disent avoir pris cette décision après médiation de plusieurs autorités religieuses et coutumières, le médiateur du Faso et Zéphirin Diabré, le ministre en charge de la réconciliation nationale.

sois prêt

Même si elle participe au dialogue politique, l’opposition appelle la population à être prête à tout slogan, en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire.

Lire aussi : Burkina Faso : Grand discours d’investiture du Premier ministre Lassina Zerbo en présence des députés

.

#Burkina #Faso #Lopposition #revient #sur #processus #réconciliation #nationale

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire