Burkina Faso : une double attaque à l’explosif fait au moins 15 morts

0

L’état-major des armées burkinabè a annoncé dans un communiqué que mardi 9 août, 15 militaires ont été tués et un blessé dans un double attentat à l’engin explosif, perpétré par des djihadistes présumés sur l’axe Bourzanga-Djibo, dans le Nord-Ouest. Région Centre. .

Avec notre correspondant à Ouagadougou, Yaya Boudanic

Les attaques ont eu lieu sur l’axe Bourzanga/Djibo. Alors qu’une unité militaire du 14e régiment interarmes (RIA) escorte un convoi, l’un des véhicules transportant des combattants des forces armées saute sur un engin explosif improvisé.  » C’était un convoi de militaires qui venait d’être affecté au 14ème Régiment Interarmes de Djibo « , citons nos sources.

L’attaque a eu lieu au niveau de la ville de Namsiguia selon l’état-major des armées. Alors que les opérations de sauvetage et de sécurisation du reste du convoi se déroulaient après la première attaque, un deuxième engin a explosé.  » Ce deuxième dispositif est bien entendu activé à distance. Qui a fait de nombreuses victimes », précise une source sécuritaire. Outre les pertes en vies humaines, des dégâts matériels ont également été enregistrés.

Le personnel a immédiatement envoyé des renforts sur les lieux pour assurer l’évacuation des victimes et la sécurité de la zone.

Jeudi dernier, des militaires du détachement de Bourzanga et leurs auxiliaires civils ont répondu à une embuscade tendue par des hommes armés dans la même zone, tuant une trentaine d’assaillants.

#Burkina #Faso #une #double #attaque #lexplosif #fait #moins #morts

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire