Cameroun : Polémique autour d’une taxe sur les transferts d’argent « via » la téléphonie mobile

0

Une nouvelle taxe sur les transferts d’argent « via » les opérateurs de téléphonie mobile, en vigueur depuis le début de l’année, a suscité l’ire des consommateurs, de divers acteurs de la société civile et de certains politiques. Désormais, l’utilisateur doit payer une taxe de 0,2% pour chaque transaction d’envoi ou de retrait d’argent via ces opérateurs. Cette taxe devrait permettre à l’Etat d’atteindre 20 milliards de francs CFA d’ici la fin de l’année.

Avec notre correspondant à Yaoundé, Polycarpe Essomba

C’est l’une des principales voix qui sont passées à l’offensive contre cette fameuse taxe, celle du professeur Pierre Alaka Alaka, fiscaliste et maître de conférences à l’Université de Douala :  » En termes de politique fiscale, et économiquement, socialement et psychologiquement, elle est mauvaise dans la mesure où elle affecte non seulement les couches sociales les plus pauvres, mais perturbe également la mobilité financière dans un pays où les moyens de déplacement ne sont pas clairs.. »

Un bénéfice attendu de 20 milliards de francs CFA

Si l’Etat, qui est à la recherche de nouvelles recettes, prévoit un bénéfice de 20 milliards de francs CFA d’ici la fin de cet exercice, Pierre Alaka Alaka estime que d’autres niches auraient pu lui permettre d’atteindre cet objectif :  » Surtout au niveau de la bonne analyse des prix de transfert, c’est-à-dire de ces transferts de bénéfices illégaux qui étouffent le continent africain et le Cameroun en particulier. Et là on aurait pu récolter non pas 20 milliards mais peut-être 5000 milliards par an. »

A quoi servent ces fonds ?

L’autre problème identifié est l’utilisation de ces fonds : toujours plus d’impôts, pourquoi pas, mais pour quoi, s’interroge notre interlocuteur :  » On a vu la direction désastreuse construire des stades pour la CAN. Mais nous attendons de voir si cela reste impuni. Parce que si ça reste impuni, on demande aux pauvres de toujours continuer à cotiser Malgré les protestations, la taxe est bel et bien entrée en vigueur depuis le 1er janvier 2022.

.

#Cameroun #Polémique #autour #dune #taxe #sur #les #transferts #dargent #téléphonie #mobile

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire