CAN 2022 : au moins quatre joueurs du Burkina Faso et leur entraîneur positifs au Covid-19

0

Avant le match d’ouverture contre le Cameroun, dimanche 9 janvier, au moins quatre tests positifs au Covid-19 ont été détectés parmi les joueurs du Burkina Faso. Les étalons, en colère, demandent un deuxième avis.

De notre envoyé spécial à Yaoundé,

La 33e Coupe d’Afrique des Nations ne commence pas avant dimanche, mais le match d’ouverture connaît sa première controverse à la veille du coup d’envoi. Firmin Sanou, entraîneur adjoint du Burkina Faso, qui affrontera le Cameroun ?, a expliqué l’objet de la colère des Etalons, ce samedi 8 janvier, lors d’une conférence de presse au stade d’Olembé.  » Quatre à cinq joueurs exécutifs L’équipe nationale a été testée positive au Covid-19 dans des conditions incroyables, a-t-il déclaré.

Le Burkina Faso pointe une ambiguïté dans l’organisation

Vendredi a été une journée très colorée. D’après son récit,  » une équipe médicale est venue à notre hôtel pour des prélèvements « . Mais après vérification, il n’a pas été mandaté par la Fédération Africaine de Football. » Nous avons donc refusé le test », confiait Firmin Sanou, avant de poursuivre :

« La CAF nous a dit qu’elle nous enverrait une équipe médicale dans l’après-midi, avant de partir pour la séance d’entraînement ; nous ne les avons pas vus. Après cela, une équipe est arrivée vers 22h00-11h00. C’était celui envoyé par la CAF. Nous avons effectué les tests. »

Le verdict est tombé quelques heures plus tard : « Ils nous ont informés que nous avions quatre à cinq cas de Covid, dont des joueurs seniors. Firmin Sanou n’a cité aucun nom, mais selon nos informations, parmi eux se trouvent Edmond Tapsoba, Oula Abbas Traoré et Saïdou Simporé. Et  » en plus des quatre joueurs, il y en a un cinquième qui, selon les médecins, n’a pas passé de test, bien qu’il le fasse. a ajouté l’entraîneur adjoint.

Le capitaine et attaquant du Burkina Faso Bertrand Traoré lors d'une conférence de presse au stade d'Olembé le 8 janvier 2022.

Le capitaine et attaquant du Burkina Faso Bertrand Traoré lors d’une conférence de presse au stade d’Olembé le 8 janvier 2022. © Pierre RENÉ-WORMS/RFI

« C’est un scandale »

Le Burkina Faso est incrédule face à cet incident. « Selon le protocole sanitaire, les tests doivent être effectués 48 heures avant les compétitions. (…) Et on a besoin de tests PCR, alors qu’on a fait des tests antigéniques » s’est souvenu un Firmin Sanou un peu désemparé : « C’est inquiétant pour l’organisation. (…) Moins de 24 heures avant le match, vous apprenez que vous avez probablement cinq joueurs que vous ne pouvez pas utiliser. »

Le capitaine des étalons, Bertrand Traoré, ne pouvait pas secouer son ton calme pour évoquer cette situation. Mais l’attaquant d’Aston Villa est aussi en colère : «  C’est un scandale, on ne peut pas se priver de titulaires 24h avant le match. Les autorités doivent évaluer l’organisation, nous ne pouvons accepter cette décision. Nous pouvons à nouveau tester nos joueurs positifs » suggéra Bertrand Traoré.

L’équipe burkinabè a l’intention de demander un deuxième avis. Drôle de préparation, en somme, pour le coup d’envoi du grand événement footballistique de cette année en Afrique.

.

#moins #quatre #joueurs #Burkina #Faso #leur #entraîneur #positifs #Covid19

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire