CAN 2022 : Le Sénégal accuse Watford de bloquer Ismaïla Sarr, les Hornets réagissent

0

La Fédération sénégalaise de football va poursuivre le club anglais de Watford dimanche 2 janvier. Selon elle, les Hornets ont « bloquer » Ismaïla Sarr, l’empêchant de rejoindre les Lions pour la CAN au Cameroun. Alors que les dirigeants sénégalais menacent de faire appel à la FIFA, le Watford FC se défend en déclarant que l’attaquant se remet toujours d’une blessure.

Il n’y a pas de quoi s’inquiéter pour Watford car Ismaïla Sarr n’est pas disponible. Cette saison, le Sénégalais a inscrit 5 buts en 12 matches de Premier League avant d’être touché de plein fouet au genou droit contre Manchester United le 20 novembre. Il n’a plus joué depuis et les Hornets ont perdu les 6 matchs auxquels ils ont joué.

Mais en ce début 2022 ce n’est pas la situation sportive du club qui fait polémique, mais l’imbroglio avec Ismaïla Sarr, la sélection du Sénégal et le Coupe d’Afrique des nations. Dans un communiqué accablant publié très tôt dimanche 2 janvier, la Fédération sénégalaise de football (FSF) se déchaîne et met le feu au Watford FC.

La FSF lance un  » comportement irrespectueux, pernicieux et discriminatoire »

Retour au 24 décembre : ce jour-là, Aliou Cissé, le sélectionneur du Sénégal, tape le nom d’Ismaïla Sarr sa liste des 27 joueurs convoqués à la CAN au Cameroun (9 janvier au 6 février). Un choix qui a fait beaucoup de bruit car l’ex-Messin, 23 ans, n’a pas encore joué dans son club en raison de sa grave blessure.

Dimanche 2 janvier, la FSF s’arrachera les dents. Elle explique que  » Malgré son envie de rejoindre l’équipe nationale sénégalaise, notre joueur Ismaïla Sarr fait face au refus de son club de Watford de le libérer Elle a écrit que le 31 décembre, elle avait reçu une lettre des Hornets déclarant : sur la base d’arguments aussi trompeurs que trompeurs », Que Sarr ne peut pas rejoindre les Lions de la Teranga.

« La FSF a immédiatement répondu à ladite correspondance confirmant l’exécution de la citation à comparaître du joueur et l’obligation du club de libérer le joueur d’ici le 3 janvier 2022, conformément à la circulaire dérogatoire de la FIFA, et a été informée de sa décision de saisir les instances compétentes de la FIFA. dans le cas où Watford persiste dans son refus délibéré de libérer le joueur au nom de son équipe nationale « , poursuit le communiqué.

Très gai, dit la FSF » sa profonde condamnation du comportement irrespectueux, pernicieux et discriminatoire des dirigeants de Watford qui tentent par tous les moyens d’empêcher un joueur de jouer avec son équipe nationale ».


Ismaila Sarr ne convient pas à Watford

Quelques heures plus tard, le club de Premier League a répondu, également par un communiqué, aux allégations de… actuel vice-champion d’Afrique. Watford nie avoir bloqué Ismaïla Sarr et rappelle l’actualité récente du joueur,  » plus adapté pour jouer »Depuis le 20 novembre.

Le club dit avoir communiqué » Debut Décembre « Avec la FSF pour » l’informer du diagnostic de la blessure d’Ismaila  » et  » lui a immédiatement donné les résultats de l’IRM montrant l’étendue de la blessure ». « Après avoir consulté des experts médicaux, nous avons informé la FSF du processus de réhabilitation d’Ismaila et de la durée probable de son rétablissement. Watford continue.

« Au cours des 10 derniers jours Les Hornets disent avoir recontacté la FSF au sujet de l’état de santé de l’attaquant. Et ils indiquent qu’ils  » a invité la FSF à charger son propre chirurgien indépendant de confirmer le diagnostic et la période de rééducation » Ismaïla Sarr.

Déjà un précédent avec Emmanuel Dennis et le Nigeria

Un partout, boule au milieu ? Après la réaction du Watford FC, l’imbroglio semble encore plus important. Les prochaines heures seront décisives dans l’affaire Sarr, lorsque la Fédération sénégalaise a menacé de faire appel à la FIFA.

L’attaquant sénégalais n’est pas le seul joueur des Hornets au cœur d’une polémique à la CAN. Avant lui, le club avait annoncé son refus de libérer Emmanuel Dennis, pourtant cité à comparaître par le sélectionneur nigérian Augustine Eguavoen. Selon Watford, l’invitation est arrivée trop tard.

L’Association nigériane de football a donc dû décider de retirer Dennis de sa liste après que son club eut  » a montré les canidés Entre la pandémie de Covid-19 et le calendrier de la CAN perturbant celui des compétitions en cours, la sortie des joueurs pour le rassemblement continental africain cette année s’avère assez contradictoire.


.

#Sénégal #accuse #Watford #bloquer #Ismaïla #Sarr #les #Hornets #réagissent

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: