CEDEAO : le Nigeria demande au Niger de libérer Bazoum

0

Le Nigeria appelle à la libération de Mohamed Bazoum au Niger

Le Nigeria, qui préside actuellement la Communauté ouest-africaine (CEDEAO), a appelé les militaires au pouvoir au Niger à libérer le président déchu Mohamed Bazoum et à lui permettre de se rendre dans un pays tiers. Depuis le coup d’État militaire du 26 juillet, Bazoum est séquestré dans sa résidence présidentielle à Niamey avec sa femme et son fils. Le ministre nigérian des Affaires étrangères, Yusuf Tuggar, a déclaré dans une interview à la chaîne de télévision locale Channels Television que Bazoum devrait être libéré et autorisé à quitter le Niger, après quoi les discussions sur la levée des sanctions pourraient commencer.

La CEDEAO menace d’intervenir militairement et impose des sanctions économiques au Niger

Depuis le coup d’État, le Niger est dirigé par un régime militaire dirigé par le général Abdourahamane Tiani. La CEDEAO avait menacé d’intervenir militairement pour rétablir le président Bazoum dans ses fonctions, mais n’a pas encore agi. Elle a cependant imposé de lourdes sanctions économiques et financières au Niger. Le ministre nigérian des Affaires étrangères a souligné que la CEDEAO était prête à écouter les autorités militaires nigériennes et que la balle était dans leur camp pour résoudre la situation.

La situation politique instable en Afrique de l’Ouest

La situation politique en Afrique de l’Ouest est de plus en plus instable, avec plusieurs pays de la région connaissant des coups d’État et des tentatives de coup d’État. Depuis 2020, des militaires ont pris le pouvoir par des coups d’État au Mali, au Burkina Faso, en Guinée et au Niger. Une tentative de coup d’État en Sierra Leone, membre de la CEDEAO, a également eu lieu fin novembre, faisant 21 morts. Le président de Guinée-Bissau a également dénoncé une tentative de coup d’État dans son pays. Les dirigeants de la CEDEAO se réuniront le 10 décembre à Abuja pour discuter de la situation dans la région.

Mots clés : CEDEAO, Nigeria, Niger, Mohamed Bazoum, coup d’État, sanctions, instabilité politique, Afrique de l’Ouest, militaires, résidence présidentielle.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire