Centrafrique : transhumance à risque, cohésion sociale en danger [3/5]

0

Chaque année au début de la saison sèche, des dizaines de milliers de têtes de bétail quittent le climat sahélien du Tchad, du Soudan ou des provinces du nord de la République centrafricaine vers le sud à la recherche d’eau, d’herbe fraîche pour rejoindre les grands marchés aux bestiaux. . Dans la région de l’Ouham Pendé, située au nord-ouest du pays, ce déplacement d’éleveurs provoque des conflits avec les agriculteurs.

.

#Centrafrique #transhumance #risque #cohésion #sociale #danger

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire