Congo-B : forum de l’unité et du rassemblement de l’UPADS, le premier parti d’opposition

0

Formation de Pascal Lissouba, premier président démocratiquement élu du Congo en 1992, l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (UPADS) a connu des dissensions internes et des départs de certains caciques après la perte du pouvoir en 1997. Désormais premier parti , il a tenu ce week-end un forum de l’unité et de rassemblement marqué par le retour de quelques chiffres importants.

Avec notre correspondant à BrazzavilleLoicia Martial

Au nombre de ceux qui ont regagné la « maison UPADS » Figure Martin Kimpo. Il est présenté comme « l’alpha », voiture à la création du parti en 1991, c’est lui qui avait trouvé son emblème : les trois palmiers symbolisant des générations en croissance.

Au terme du forum de l’unité et du rassemblement Martin Kimpo a pris la parole, presqu’au bord des larmes, avant d’allumer la flamme de l’unité. † L’homme qui est devant vous n’est pas un militant ordinaire de l’UPADS qui a rejoint la maison. nonne ! C’est un homme qui reprend la croisade ; une croisade pour les grandes victoires. L’implosion de l’UPADS a été provoquée et provoquée. Voila comment ça s’est passé. Mais je crois qu’aujourd’hui nous sortons très renforcés », at-il affirmé.

Au total, 182 des 185 participants attendus sont venus. Les trois absents étaient des excuses. Pour Pascal Tsaty Mabiala, premier secrétaire de l’UPADS ce forum est une première étape d’un long chemin : « Aujourd’hui, nous venons d’embarquer dans ce nouveau train dont le quai est sans aucun doute le prochain congrès que le Conseil national a décidé de faire tenir après les élections sénatoriales (cette année)† †

Pour clôturer ces retrouvailles un arbre fruitier a été planté dans la cour arrière du siège du parti pour agir ce nouveau départ.

#CongoB #forum #lunité #rassemblement #lUPADS #premier #parti #dopposition

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire