Congo-B: l’entrée d’un responsable de l’UPADS dans le nouveau gouvernement suscite la polémique

0
9

Jusque-là, Honoré Sayi, le chef de la faction UPADS, devenait ministre de l’Énergie et de l’Hydraulique. Problème: son parti n’a pas été consulté ni informé, pas même le premier secrétaire Pascal Tsaty Mabiala. Ce qui fait sensation au sein de l’UPADS qui se réunira sur ce sujet le mardi 18 mai.

L’entrée d’Honoré Sayi au gouvernement a provoqué l’étonnement au sein de l’UPADS.  » Les choses sont imparfaites », Regrette Guillaume Foutou, l’un des dirigeants du parti. Selon lui, il est incompréhensible qu’une telle décision ait été prise sans que la direction de l’UPADS en ait eu connaissance.

« Sans accord entre les deux parties, çtrès embarrassé. Pascal Tsaty Mabiala, notre premier secrétaire qui s’étonne, c’est qu’il y a un problème. Cela agace un peu les militants, moi y compris. »

Doit-on considérer cela comme une stratégie visant à affaiblir le parti d’opposition? Certains le pensent à Brazzaville, mais pour le porte-parole du gouvernement, Thierry Moungalla, tout cela est un faux débat.

« Lors de la formation d’un gouvernement, il y a consultation, cette consultation se fait personnellement. Le ministre Sayi a probablement été consulté, il a accepté. C’est la réalité. Tout le reste n’est que des interprétations et des spéculations qui ne sont pas pertinentes à mon avis. »

Quant à l’intéressé, Honoré Sayi, il reconnaît un  » défaut de forme Mais on ne sait pas comment il a été nommé. «  Je ne peux pas vous dire si j’ai été consulté ou non, mais je servirai la République « , Il promet.

.

#CongoB #lentrée #dun #responsable #lUPADS #dans #nouveau #gouvernement #suscite #polémique

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: