Congo-B : l’opposition sort du silence après la mort en exil de Philippe Bikinkita

0

Ministre de l’Intérieur sous le régime de Pascal Lissouba (1992-1997), Philippe Bikinkita est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 21 août en Angleterre, près de 25 ans après la guerre civile qui a permis au président Denis Sassou-Nguesso de reprendre le pouvoir. L’opposition, qui ne s’était pas exprimée depuis les élections présidentielles perdues en mars de l’année dernière, a demandé au chef de l’Etat de libérer tous les prisonniers politiques.

De notre correspondant à Brazzaville,

C’est Jean Itadi, président du Congrès africain pour le progrès (CAP), une formation de l’opposition dite « radicale », qui s’est adressé à la presse.

Soucieux de la réconciliation nationale, qui selon ses mots  » ne peut pas être construit dans la haine ou la division Il a demandé au président Denis Sassou-Nguesso de gracier tous les prisonniers politiques.

« Chaque Congolais compte, chaque Congolais est cher, a-t-il indiqué. Garder en prison des Congolais qui peuvent aider à construire le pays est une honte. Nous devons agir immédiatement pour les exilés et les prisonniers politiques et je demande au président Sassou-Nguesso de libérer les prisonniers politiques. Leur place n’est pas en prison. Ils ont leur place dans leur famille, ils ont leur place dans la ville pour aider à construire le Congo. »

Ancien ministre des présidents Sassou-Nguesso et Pascal Lissouba, Jean Itadi évoque notamment le général Jean-Marie Michel Mokoko, ancien directeur de cabinet et ancien ministre André Okombi Salissa.

Les deux candidats défaits à la présidentielle de 2016 ont été inculpés pour «  menace pour la sécurité intérieure de l’État », Jugé et condamné à 20 ans de travaux forcés en 2018.

.

#CongoB #lopposition #sort #silence #après #mort #exil #Philippe #Bikinkita

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: