Côte d’Ivoire : Soro autorisé à rentrer en attendant les décisions judiciaires

0

L’ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro peut rentrer en Côte d’Ivoire, mais la justice décidera de ses condamnations

L’ex-Premier ministre ivoirien Guillaume Soro, en exil depuis quatre ans, a la possibilité de rentrer dans son pays. Cependant, c’est la justice qui aura le dernier mot concernant l’application de ses condamnations en Côte d’Ivoire, selon le porte-parole du gouvernement ivoirien, Amadou Coulibaly.

La question de l’application des peines infligées à Guillaume Soro sera traitée par l’administration judiciaire du pays. C’est donc cette dernière qui décidera quand et comment exécuter les décisions prises. Le porte-parole du gouvernement a souligné que de nombreux exilés politiques étaient déjà rentrés dans le pays grâce aux mesures mises en place par le président Alassane Ouattara.

Guillaume Soro, un ancien chef rebelle en quête de retour

Guillaume Soro, ancien chef de la rébellion qui avait contrôlé la moitié nord de la Côte d’Ivoire dans les années 2000, avait quitté le pays en 2019 après un différend avec le président actuel, Alassane Ouattara. Depuis près de deux semaines, il a annoncé la fin de son exil et est revenu en Afrique.

En 2020, Guillaume Soro avait été condamné par contumace à 20 ans de prison pour « recel de détournement de deniers publics » en Côte d’Ivoire. Un an plus tard, il avait été condamné à la réclusion à perpétuité pour « atteinte à la sûreté de l’État ». Avant ces condamnations, le président Ouattara avait déjà déclaré que pour lui, la peine serait la réclusion à perpétuité.

Depuis son retour en Afrique, Guillaume Soro a rencontré des militaires ayant pris le pouvoir par des coups d’État au Niger et au Burkina Faso. Ces rencontres suscitent des interrogations quant à ses intentions politiques et à son rôle dans la région.

En conclusion, Guillaume Soro a la possibilité de rentrer en Côte d’Ivoire, mais il devra faire face aux condamnations qui pèsent sur lui. La décision finale revient à la justice ivoirienne. Son retour en Afrique et ses rencontres avec des militaires au pouvoir soulèvent des questions sur ses intentions politiques. L’avenir de Guillaume Soro reste incertain, mais son retour marque une nouvelle étape dans la vie politique ivoirienne.

Mots clés: Guillaume Soro, Côte d’Ivoire, exil, condamnations, justice, retour, politique, Alassane Ouattara, rébellion, militaires, coups d’État

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire