‘Des femmes sénégalaises dénoncent l’injustice climatique’

0

Des sénégalaises dénoncent l’injustice climatique

Les femmes rurales sénégalaises ont pris la parole samedi dernier dans les rues de Dakar pour exprimer leur souffrance face aux effets du changement climatique. Elles ont dénoncé le manque de ressources humaines, matérielles et financières dont elles disposent pour lutter contre ce phénomène. Mouhamadou Lamine Seck, avocat spécialisé en environnement, explique que la lutte contre le changement climatique est très difficile et nécessite des moyens auxquels les femmes n’ont pas accès.

Un rappel des promesses non tenues

Ces femmes et leurs soutiens ont profité de cette occasion pour rappeler les promesses non encore tenues en prévision du prochain sommet de la COP28 qui se tiendra à Dubaï. Ils souhaitent rappeler aux décideurs qui participeront à la prochaine Convention des Parties que lors de la COP27, un fonds vert avait été promis pour soutenir la lutte contre le changement climatique. Mouhamadou Lamine Seck, avocat environnemental, déclare que cette marche vise à rappeler aux décideurs leurs engagements envers les femmes rurales sénégalaises.

Une mobilisation pour la justice climatique

Il s’agit de la troisième marche organisée par les femmes sénégalaises pour réclamer la justice climatique. Elles souhaitent attirer l’attention sur les conséquences du changement climatique sur leur quotidien et sur leur capacité à subvenir à leurs besoins. Cette mobilisation met en lumière l’importance de prendre en compte les voix des femmes rurales dans les décisions politiques et les actions de lutte contre le changement climatique.

Mots clés : femmes rurales, Sénégal, changement climatique, justice climatique, ressources, promesses non tenues, COP28, mobilisation, voix des femmes, décisions politiques.

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:

Laisser un commentaire