En Gambie, les législatives peinent à mobiliser les électeurs

0

Ce samedi se sont tenues les sélections législatives en Gambie. Un examen qui ne passionne pas les foules, à en juger par la mobilisation très faible de la population.

Avec notre correspondant à Banjul, Milan Berckmans

Devant le stade de Bakau et son bureau de vote, à quelques kilomètres de la capitale, une petite vingtaine d’électeurs font la file.

Parmi les premiers à voter, expliquent certains la faible affluence par la période de ramadan, mais ont bon espoir que les autres électeurs arrivent plus tard dans la journée. † La participation est très faible, mais heureusement les gens viendront plus tard », annonce un électeur. † Pour ce qui est de la participation, les gens vont venir voter. C’est le ramadan, donc certains viendront entre 13h et 14h cet après-midi », détaille un auteur.

Mais plus tard dans l’après-midi, dans un bureau de vote de Fajara, l’ambiance est encore plus calme. Sur ses 664 inscrits, Isatou Bellabah, présidente du bureau de vote, n’en compte que 142 ayant voté. Elle tente de s’occuper. † Vous trouvez d’autres choses à faire, des documents à remplir, pour perdre moins de temps en attendant la fermeture des bureaux », temoigne-t-elle.

Du côté de Sukuta, quartier acquis au parti de l’opposition, l’UDP, les raisons avancées sont un peu différentes. † Je ne voulais pas voter, mais mon mari m’a forcé à le faire, parce qu’on pense que ce n’est pas libre et juste, et c’est pour ça que beaucoup ne veux pas voter », raconte une jeune femme.

Selon des sources au sein de la Commission électorale, la participation ne devait pas dépasser les 40 % à la fermeture des bureaux de vote, à 17 heures.

► À lire aussi : Gambie : les enjeux des élections législatives

#Gambie #les #législatives #peinent #mobiliser #les #électeurs

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire