En Guinée, les anciens présidents de l’Assemblée nationale et de la Céni arrêtés

0

L’ancien président de l’Assemblée nationale Amadou Damaro Camara et de la Commission électorale nationale indépendante, Louncény Camara, ont été inculpés et écroués à la prison civile de Conakry la dernière nuit.

La justice accuse Amadou Damaro Camara d’avoir détourné de l’argent lorsqu’il fonctionnait à l’Assemblée nationale entre le 22 avril 2020 et le 5 septembre 2021. Plusieurs dossiers s’entremêlent. Mais le principal concerne la construction du nouveau siège de l’Assemblée nationale. C’était à l’origine un contrat de près de 15 milliards de GNF (environ 1,6 million d’euros) dont une très grande partie se serait évaporée.

L’ancien président de l’Assemblée nationale Amadou Damaro Camara, l’ancien député Lounceny Camara et l’ancien questeur de l’Assemblée Michel Kamano ont été entendus à plusieurs reprises par la direction Centrale des enquêtes judiciaires de la gendarmerie nationale, qui ont mené l’enquête préliminaire.

Puis vers 15h mercredi, ils ont été déférés devant la Cour de répression des infractions économiques et financières (Crief). Leur interrogatoire a duré jusqu’à 1h du matin. Le procureur de la Crief les a inculpés pour des faits de détournement de deniers publics, corruption, malversation dans la passation de marché publics, enrichissement illicite et conflits d’intérêt. Seul Michel Kamano à pu sortir libre, sous contrôle judiciaire.

#Guinée #les #anciens #présidents #lAssemblée #nationale #Céni #arrêtés

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire