Florence Parly conclut sa mini tournée sahélienne par une visite à Bamako

0

Après le Niger, la ministre des Armées françaises a bouclé sa mini-tournée sahélienne au Mali. Elle a rencontré son collègue de la Défense malienne, le colonel Sadio Camara. Parmi les sujets abordés figurent la transition politique, le rôle futur de la France dans la lutte contre le terrorisme et l’affaire Wagner, du nom de la société militaire privée russe en contact avec le Mali pour un éventuel accord sécuritaire.

Avec notre correspondant à Bamako, Serge Daniel

La ministre française des Armées a rencontré son homologue malien pour livrer un message politique. «  Là où il y a une volonté, il y a un moyen et il faut faire en sorte qu’il y ait une volonté ici au Mali, d’accompagner la CEDEAO pour mener à bien ce processus de transition politique, ce retour à la démocratie. , bonne gouvernance et justice », lance Florence Parly.

Force est de constater que Paris s’inquiète de la transition politique en cours dans le pays avec plusieurs interrogations, notamment sur le respect des délais ou l’inclusivité de l’approche du gouvernement malien. Mais en faisant le déplacement à Bamako, le ministre français avait un autre message : la France restera aux côtés du Mali dans la lutte contre le terrorisme.

« Les relations entre nos unités et notre personnel sont excellentes. Ce qui compte, c’est d’intensifier notre coopération pour lutter en partenariat grâce à à la force Takouba, et je tiens à saluer l’engagement et le courage des Forces armées maliennes dit le ministre.

Le dossier Wagner appelé

Il est confirmé de source officielle malienne que lors de la rencontre entre les deux parties le dossier Wagner était l’un des sujets abordés. Le Mali a-t-il signé un contrat avec la société militaire privée russe qui emploie des mercenaires ?  » Aucune action n’est entreprise avec Wagner, rien n’est fait » Selon nos informations, a répondu le ministre malien de la Défense qui a pour l’occasion délaissé son treillis pour un costume civil.

Cependant, selon l’un de ses proches, il a expliqué à son hôte que l’annonce du départ des troupes françaises du nord du Mali a poussé le gouvernement malien à « » tout considérer pour sécuriser le pays ». « La France n’abandonne pas le Mali, au contraire, il y a une forte mobilisation internationale Florence Parly lui aurait alors répondu selon deux témoins interrogés par RFI.

Dans la salle de conférence, le ministre de la Défense, le colonel Sadio Camara, soupire et confirme : Comprenant ! Puis, comme pour poursuivre la discussion sans témoins, les deux ministres se sont enfermés pour un tête-à-tête.Rien n’a filtré, mais des témoins ont constaté à la fin que le climat était plus calme.

.

#Florence #Parly #conclut #mini #tournée #sahélienne #par #une #visite #Bamako

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: