Gabon : la Cour constitutionnelle annule le carnet de santé obligatoire pour les lieux publics

0

Au Gabon, la Cour constitutionnelle abolit l’exigence d’un carnet de santé pour accéder aux lieux publics. Il a annulé – pour la deuxième fois consécutive – un arrêté du gouvernement concernant de nouvelles mesures contre le Covid 19.

Avec notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma

Dans sa décision écrite, la Cour constitutionnelle explique que l’arrêté du gouvernement  » Ordinaire Mais que les dispositions de plusieurs articles sont pour l’essentiel inconstitutionnelles, rendant la décision inapplicable.

Le décret prévoyait l’entrée en vigueur dans le pays de plusieurs nouvelles mesures très controversées par la société civile. Cela inclut l’obligation de montrer une carte de santé se rendre à son poste de travail ou dans des lieux publics.

En l’absence de laissez-passer, les personnes non vaccinées devaient présenter un test PCR négatif datant de moins de 14 jours. Cependant, le test PCR est redevenu taxable et a coûté 20 000 et 50 000 FCFA.

Pour les militants de la société civile qui a saisi le tribunal?, ce décret est contraire aux libertés fondamentales.

►À lire aussi : Bilan – Gabon : grognements et inquiétudes sur l’entrée en vigueur du pass sanitaire

.

#Gabon #Cour #constitutionnelle #annule #carnet #santé #obligatoire #pour #les #lieux #publics

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire