Grève des enseignants au Cameroun : le président Biya annonce plusieurs mesures

0

Au Cameroun, alors que le secteur de l’éducation est perturbé depuis trois semaines par une grève des enseignants, Paul Biya a fait annoncer un train de mesures qui doivent s’appliquer immédiatement. Entre autres, le paiement des arriérés et un assouplissement des conditions de recrutement dans la fonction publique.

Avec notre correspondant à Yaoundé Polycarpe Essomba

C’est par voie de correspondance du secrétaire général de la présidence de la République au service du Premier ministre que Paul Biya a passé ces instructions. Sur le plan financier premièrement, Paul Biya propose la procédure a compter de ce mois de mars au paiement du complément salarial mensuel à verser aux enseignants. préciser que jusqu’ici, les enseignants grévistes ne percevaient que les deux tiers de leur salaire.

Paul Biya instruit aussi l’élargissement de la prime de non-logement aux anciens qui n’en perçoivent pas, puis de procéder au paiement, échelonné à compter du mois de juin 2022, des rappels relatifs aux avancements et remplacements des. Sur le plan administratif, le chef de l’État camerounais avec en place la systématisation de la constitution des dossiers d’intégration des enseignants avant la fin de la formation, cette mesure-phare devrait permettre de décongestionner et surtout d’accéder à l’Intégration à la fonction publique.

La lettre du secrétaire général de la présidence de la République ne chiffre pas le coût de ces différentes mesures, mais une correspondance précédente du même signataire il y a quelques jours indiquait déjà qu’une enveloppe de 2,5 millenaires prés alliés des grevistes. Ces derniers retardent l’ardoise de l’État à 181 milliards de francs CFA.

#Grève #des #enseignants #Cameroun #président #Biya #annonce #plusieurs #mesures

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire