Guinée : ce que l’on sait de l’organigramme du CNRD

0

En Guinée, l’une des nombreuses questions qui restent sans réponse depuis le coup d’État qui a renversé Alpha Condé est celle de l’organigramme du CNRD, le Comité national de ralliement et de développement. En dehors de son chef, le colonel Mamady Doumbouya, le flou persiste dans son équipe soudée. Comment est composé le CNRD ? Qui sont les membres ?  » Vous aurez une liste très rapidement », a répondu le porte-parole de la junte.

Avec notre envoyé spécial à Conakry, Charlotte Idraci

« Avec Moussa Dadis Camara, au moins on savait qui était qui dès le départ » Lance un proche connaisseur de l’histoire de la Guinée, en référence au chef du CNDD, la junte militaire qui a pris le pouvoir en décembre 2008.

L’image du colonel Amara Camara, jusque-là porte-parole du CNRD auprès du grand public, est désormais familière aux téléspectateurs de RTG : c’est lui qui lit les communiqués de la chaîne nationale depuis la nuit du coup d’État, avant de une femme, le lieutenant-colonel Aminata Diallo.

Visible également avec le chef de la junte, le colonel Balla Samoura, ancien directeur régional de la gendarmerie de Conakry. Parfois surnommé « le colosse »,  » il ne s’entendait pas avec le commandant en chef de la gendarmerie nationalee » indique une source bien informée, pour qui « Alpha Condé avait créé une bipolarité au sein de la gendarmerie ».

Sadiba Koulibaly, numéro 2 de la junte

Plus  » le vrai numéro 2 serait plutôt le colonel Sadiba Koulibaly » Estimation d’un fonctionnaire reçu par le CNRD.  » C’est lui qui a représenté le premier le colonel Doumbouya et a parlé en son nom « Pendant la réunion, » qui a ensuite pris la parole pour expliquer les positions de la junte « . Puis  » il était seulement assis à droite de Mamady Doumbouya », précise notre interlocuteur. Le colonel Koulibaly a été nommé commandant du Centre de formation aux opérations de maintien de la paix fin août 2019.

Sa photo est apparue sur la page Facebook de l’ambassade américaine en Guinée en juillet 2019 aux côtés d’un autre officier guinéen, à son retour » une formation à la prestigieuse School of War and Command of the United States Army ». « Ils mettront les connaissances nouvellement acquises au service de leur nation », peut-on lire dans la publication.

►À lire aussi : Guinée : deux semaines après le coup d’État, comment se passe la transition ?

Le nom du général Aboubacar Sidiki Camara, alias « Idi Amin » revient enfin dans l’urgence. Ancien chef d’état-major du secrétaire à la Défense, ancien proche d’Alpha Condé », il a finalement été démis de ses fonctions et nommé ambassadeur à Cuba début 2019 »Se souvient un observateur. Plusieurs sources indiquent qu’il serait bien de revenir à Conakry, mais il n’est pas apparu en public depuis le coup d’État.

.

#Guinée #lon #sait #lorganigramme #CNRD

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: