Guinée : la classe politique salue la charte de transition présentée par le CNRD

0

Les premières réactions ont été entendues en Guinée après la présentation de la charte de transition par les militaires du CNRD lundi soir.

La charte de transition présentée lundi précise l’architecture de cette transition, autour du CNRD et de son président qui est actuellement le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya, un gouvernement qui sera dirigé par un premier ministre civil et un conseil national de transition. Son objectif est de rédiger une nouvelle constitution, d’organiser un référendum pour l’adopter, ainsi que des élections nationales et locales. Mais aucun calendrier n’a été annoncé.

Yaya Diallo, président du parti de la Guinée moderne, membre de l’alliance Anad, regrette particulièrement l’absence de période fixe pour cette transition. «  nous aurions aimé plus de visibilité Il a dit. Mais il salue l’engagement réaffirmé en faveur de la démocratie et de la cohésion en préambule de cette charte.

Karomo Nabé, coordinateur en Europe du RPG Arc-en-Ciel, également parti du président déchu, aurait souhaité qu’une échéance soit fixée, mais pense que c’est globalement une bonne charte qui a été rédigée. Cependant, la CEDEAO a exigé des élections dans les six mois.

Fais ça  » cette transition sera la dernière »

« Nous avons besoin de plus de soutien que de pression Dit Aliou Bah du mouvement libéral-démocrate. Que la charte ne fixe pas d’échéance se comprend, c’est un mode de prudence selon lui en attendant de nouveaux détails sur le cahier des charges.  » Il faut être raisonnable et réaliste. La liste électorale doit être révisée, le pays doit être conduit vers des élections apaisées, acceptées par tous, pour que cette transition soit la dernière « , il explique.

► À lire aussi : Guinée : les points clés de la charte de transition dévoilée par la junte

Yaya Diallo et Aliou Bah faisaient partie de ceux qui ont prôné la réactivation de la constitution de 2010 pour économiser du temps et des ressources, mais ils ne se disent pas contre l’élaboration d’une nouvelle loi fondamentale.

Tous attendent la nomination d’un premier ministre civil et la formation d’un gouvernement qui rassurera les partenaires de la Guinée sur la volonté de remettre le pays sur la voie démocratique et notamment de débloquer les financements en attente.

En outre, cette Charte de transition guinéenne prévoit que ceux qui ont participé au troisième mandat d’Alpha Condé sont exclus du processus de transition et que les membres des organes de transition eux-mêmes, dont le CNRD, ne peuvent se présenter aux élections à venir.

.

#Guinée #classe #politique #salue #charte #transition #présentée #par #CNRD

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: