Guinée : la junte hausse le ton, le FNDC refuse de s’incliner

0

Le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), qui s’oppose régulièrement à la junte, a rejeté sa décision de la dissoudre par le gouvernement de transition. Dans un communiqué publié mercredi soir, le mouvement dénonce une « harcèlement du CNRD au pouvoir.

Pour justifier sa décision de dissoudre le FNDC, le ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation Mory Condé assure qu’il ne veut pas  » ne pas faire taire les voix dissidentes « mais il croit le collectif » menace la paix et la stabilité publiques ».

Le décret portant dissolution du FNDC le décrit comme « un vrai groupe  » Ce  » s’est toujours manifesté par la violence « , et compare ses actions dans les manifestations avec celles d’un » milice privée « . Le document l’incrimine également » des actions ciblées contre les forces de l’ordre et d’utiliser des mineurs de moins de 13 ans. Éléments susceptibles » mettre en danger l’unité nationale Selon le ministère, précisant que le FNDC ne figure sur aucune liste d’organisations et d’associations en Guinée.

En réponse, la coordination nationale du FNDC indique qu’il s’agit d’un « mouvement citoyen, moteur de la démocratie ». « Le mouvement est né avant la nébuleuse du CNRD, il a dit, et continuera d’exister. « Malgré l’interdiction de manifester par les autorités guinéennes, le collectif maintient son appel à la mobilisation mercredi prochain et veut le faire. » le point de départ d’une reprise de la transition ».

Lire aussi : En Guinée, le FNDC rejette la dissolution annoncée par la junte militaire

#Guinée #junte #hausse #ton #FNDC #refuse #sincliner

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire