Guinée : vers la libération des militaires accusés de vol au moment du putsch de septembre

0

Le procureur militaire a ordonné mardi soir 8 mars la remise en liberté de six militaires, impliqué dans le coup d’État du 5 septembre 2021. Accusés de vol, ces six militaires étaient, jusque-là, sous mandat de dépôt à la maison d ‘arrêt de Conakry.

Il y en a six. Parmi eux, le commandant Aly Camara, qui dirigeait les opérations des Forces spéciales. Il était en première ligne pour mener l’assaut contre le palais présidentiel le 5 septembre et renverser le président Alpha Condé.

Ces six militaires ont préparé et mené le coup d’État aux côtés du colonel Mamadi Doumbouya. Ils avaient ensuite eu pour rôle de surveiller le palais présidentiel. On les accuse d’avoir pille, vole près d’un milliard de francs guineens. Ils ont été déférés le 28 octobre devant la justice militaire et placés sous mandat de dépôt à la maison d’arrêt de Conakry, le 2 novembre 2021.

Places sous contrôle judiciaire

Leur détention a prouvé très peu de débat et le sujet a jusque-là été très peu évoqué par les nouvelles autorités. Leurs avocats remettent en question les faits qui leur sont reprochés : « On n’a pas vu l’image des coffres-forts qu’ils auraient de la dynamite », libèrent l’un de leurs conseils.

Le procureur militaire les a placés sous contrôle judiciaire. Les six militaires doivent se présenter devant un juge deux fois par semaine, ne pas sortir de Conakry sans autorisation et ils n’ont pas le droit de porter une arme.

Cependant, selon plusieurs sources, les six Militaires n’ont pas encore été libérés pour le moment.

Une relation : Alpha Condé, la fin brutale d’une carrière politique mouvementée

#Guinée #vers #libération #des #militaires #accusés #vol #moment #putsch #septembre

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire