Home Actualité internationale Afrique Kenya : les femmes se mobilisent contre l’augmentation des cas de féminicides
Afrique

Kenya : les femmes se mobilisent contre l’augmentation des cas de féminicides

Les femmes du Kenya se mobilisent contre les féminicides

Le 14 février, alors que le monde célébrait l’amour, des centaines de femmes kényanes ont participé à une veillée appelée « Dark Valentine » pour dénoncer les meurtres de femmes dans le pays. Depuis le début de l’année, la police a signalé au moins 16 cas de féminicides au Kenya, ce qui a incité les organisateurs de l’événement à briser le silence sur les violences faites aux femmes et à demander des comptes au gouvernement.

Merlin Kawira, étudiante à l’université de Nairobi et fondatrice d’un groupe de soutien à la santé mentale, a déclaré : « Nous n’approuvons pas du tout le féminicide. Nous perdons tellement de femmes, tellement de filles. Aujourd’hui, la plupart d’entre nous ont donc élaboré des plans pour venir ici avec d’autres femmes, d’autres dames, d’autres leaders féministes pour s’assurer que nous mettions fin à ce phénomène. »

L’année dernière, le Kenya a enregistré au moins 152 cas de féminicides. Debora Momanyi, étudiante à l’université de Nairobi et militante des droits de l’homme, a souligné l’importance de se mobiliser : « Je me joins à cette ‘Dark Valentine’ parce qu’il n’y a pas de quoi se réjouir lorsque nos compatriotes femmes et filles sont assassinées de sang-froid et que rien n’est fait pour y remédier. En ce jour, je préfère, plutôt, protester contre les injustices qui se produisent et élever la voix. »

Un problème persistant au Kenya

Le Kenya fait face à un problème persistant de violences faites aux femmes. Selon un rapport gouvernemental, plus de 30% des femmes dans le pays sont victimes de violences physiques au cours de leur vie. Malgré les efforts des organisations de défense des droits des femmes, les féminicides continuent d’augmenter, ce qui soulève des inquiétudes quant à l’efficacité des mesures prises par les pouvoirs publics.

Les femmes kényanes se mobilisent pour mettre fin à cette violence et demandent des actions concrètes de la part du gouvernement. Elles rappellent que l’amour ne devrait pas mettre en danger la vie des femmes et que la célébration de la Saint-Valentin ne devrait pas occulter les problèmes graves auxquels elles sont confrontées.

Mobilisation pour un changement

La mobilisation des femmes kényanes contre les féminicides est un appel à l’action pour mettre fin à la violence de genre dans le pays. Les femmes se lèvent pour défendre leurs droits et demandent des mesures concrètes pour protéger leur sécurité et leur bien-être. Il est essentiel que le gouvernement prenne des mesures immédiates pour lutter contre les violences faites aux femmes et pour garantir leur sécurité.

La mobilisation des femmes kényanes est un exemple inspirant de solidarité et de détermination face à l’injustice. Il est temps que la société tout entière se mobilise pour mettre fin aux féminicides et pour créer un environnement sûr et égalitaire pour toutes les femmes.

Mots clés : Kenya, femmes, féminicides, violences, mobilisation, droits des femmes, sécurité, gouvernement, solidarité, égalité

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Kenya : Fini les sacs plastique pour les déchets organiques

Le Kenya intensifie sa lutte contre la pollution plastique en interdisant l'utilisation...

Kenya : Révolution touristique sans visa

Le Kenya est devenu un pays sans visa pour les voyageurs, stimulant...

Tragédie au Kenya : 35 morts et 100 000 déplacés

Des inondations dévastatrices au Kenya : 35 morts et 100 000 déplacés....

Femmes indépendantes en Côte d’Ivoire : l’agriculture comme clé

À Fapaha, au nord de la Côte d’Ivoire, les femmes cultivent des...

[quads id=1]