Le FMI donne 1,4 milliard de dollars à la Zambie

0

La Zambie est le premier pays du continent à être incapable de payer sa dette après le début de la pandémie. La Zambie constate une amélioration après que le FMI a approuvé une facilité de crédit de 1,4 milliard de dollars sur trois ans. L’arrivée au pouvoir d’un nouveau président, Hakainde Hichilema, en août dernier, et sa volonté de réformer les pratiques de son prédécesseur, auraient convaincu le FMI de soutenir la Zambie.

Arrivé au pouvoir en août dernier, Hakainde Hichilema avait promis de faire la lumière sur la dette accumulée par le précédent régime d’Edgar Lungu. En six ans, la Zambie avait multiplié sa dette par sept, constituant un stock estimé à près de 13 milliards de dollars de dette, dont une grande partie envers la Chine. Le tout en toute opacité et sans que le Parlement ou l’opinion publique en soient informés.

Depuis septembre, le président Hichilema a entamé des négociations avec le FMI sur les réformes à mettre en œuvre et l’élaboration d’un programme de réalignement.

En octobre, le FMI a salué son projet de budget, sa volonté de réformer les impôts et de réduire les dépenses publiques. Ces avances ont permis d’octroyer une facilité de crédit de 1,4 milliard de dollars sur trois ans. Il n’en demeure pas moins qu’une fois que les autorités zambiennes auront mis un terme à la mauvaise gestion et à la corruption au plus haut niveau de l’État, les répercussions des pratiques de l’équipe précédente risquent de se faire encore longtemps. Pour convaincre le FMI, le nouveau président a proposé de supprimer les subventions sur les engrais, l’électricité et les carburants, ce qui pourrait conduire à un mécontentement social majeur.

.

#FMI #donne #milliard #dollars #Zambie

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire