l’enquête des disparus de la guerre d’Algérie

0

Il y a 60 ans, les accords d’Évian étaient signés par les représentants du gouvernement français et ceux du GPRA, le gouvernement provisoire de la république algérienne. Le lendemain, le cessez-le-feu était décrété, huit ans après le début de la guerre. Le bilan de cette guerre reste très incertain, peut-être jusqu’à 400 000 morts. Le chiffre le plus sûr est celui des victimes françaises, 25 000 militaires et un peu plus les 2 700 civils. Impossible d’être plus précis tant la pratique de la disparition de la force et de la torture, par l’armée française, était courante. Une ombre qui plane toujours, 60 ans après, sur les générations suivantes.

#lenquête #des #disparus #guerre #dAlgérie

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire