L’Éthiopie en campagne pour éviter le retrait des accords de l’AGOA

0

L’Éthiopie subit une pression croissante de la part des États-Unis pour son intransigeance dans la guerre du Tigré. La révélation de CNN sur l’utilisation d’Ethiopian Airlines pour transporter des armes au début de la guerre n’a fait qu’empirer les choses cette semaine. Une menace commerciale américaine a donc poussé le gouvernement à lancer une campagne de réseautage social à Addis-Abeba. Sous le hashtag « Let Her Work » : celui d’un éventuel retrait de l’Éthiopie de l’AGOA, ce qui serait désastreux pour l’industrie manufacturière.

Un petit film soigné et sérieux, diffusé jeudi 7 octobre par le bureau du Premier ministre éthiopien, vise à défendre Saron, une jeune fille sage enveloppée d’un foulard fleuri. Saron est un ouvrier du textile dont l’Éthiopie est si fière. L’une des 8 000 autres jeunes femmes, selon le film, qui risquent de perdre leur emploi si les menaces américaines de retirer l’Éthiopie de l’AGOA se matérialisent.

Parce qu’à Addis-Abeba c’est vraiment inquiétant. En août, Washington a prévenu que l’Éthiopie pourraient être retirés de la liste des partenaires économiques préférés préparée par l’AGOA. En vertu de cet accord, par exemple, des droits d’importation sont perçus sur les textiles, le cuir et les fleurs éthiopiens en échange de facilités pour les investisseurs américains. Un cri essentiel pour l’économie éthiopienne, par exemple, qui a exporté pour 245 millions de dollars de marchandises hors taxes vers les États-Unis en 2020, sur un total de 525 millions de dollars.

Washington, qui a déjà pris des sanctions individuelles au printemps, appelle à un changement de comportement de l’Éthiopie vis-à-vis de son ennemi tigréen et des organisations humanitaires. Mais pour l’instant, Addis-Abeba refuse toute « ingérence ».


.

#LÉthiopie #campagne #pour #éviter #retrait #des #accords #lAGOA

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: