Libye : les soutiens du maréchal Haftar critiquent la prise de position de l’Algérie

0

Lors de sa rencontre mensuelle avec la presse, le chef de l’État algérien Abdelmajid Tebboune a déclaré, samedi 23 avril, dans la soirée, que son pays suivait la situation en Libye, affirmant que l’Algérie s’alignait sur la position internationale dossier ce d’entreprise. Ce soutien au gouvernement de Abdel Hamid Dbeibah, contesté par le Parlement qui en a désigné un autre, n’est pas passé en aperçu chez les soutiens du maréchal Khalifa Haftar qui ont dénoncé cette prise de position.

L’Algérie affirme toujours qu’elle adopte une position neutre dans la crise libyenne, mais dans le bras de fer qui s’oppose aux deux gouvernements, elle soutient celui de Dbeibah, qui est, selon elle, légal car reconnu par la communauté internationale.

Elle refuse donc le Gouvernorat de Bachaghal’allié du maréchal Khalifa Haftar soutenu par l’Egypte et dont les relations avec Alger ont toujours compliquées.

Selon plusieurs observateurs, la nouvelle position algérienne est la conséquence de la visite éclaire effectuée à Alger, le 18 avril, par Abdel Hamid Dbeibah, le Premier ministre qui refuse toujours de céder le pouvoir au nouveau gouvernement désigné par le Parlement.

Le président algérien a souligné des divergences entre l’Algérie et « certains pays » qu’il n’a pas été nommé sur la position à adopter pour sortir de la crise libyenne : « Nous avions la même position, jusqu’à la nomination d’un nouveau gouvernement par le Parlement

Les relations entre le Caire et Alger semblent tendues et les divergences de point de vue sur la crise libyenne apparaissent clairement, surtout quand le Caire voit Alger recevoir et soutenir Dbeibah au lieu de le convaincre de céder le pouvoir.

#Libye #les #soutiens #maréchal #Haftar #critiquent #prise #position #lAlgérie

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire