L’Ouganda touché par la deuxième vague de Covid-19

0
6

Les hôpitaux ougandais sont envahis par l’arrivée de nouveaux patients atteints du Covid-19. Le pays a suspendu la vaccination de masse dans l’espoir d’obtenir plus de doses de vaccin.

Une situation qui alarme, dans cet hôpital de Mulago, 1 000 personnes hospitalisées ont été testées positives au coronavirus la semaine dernière et sont dans un état critique. Le pays a signalé une augmentation des cas depuis mai, les écoles étant fermées pendant six semaines et les rassemblements interdits en réponse à l’explosion.

_La situation est dramatique. Nous avons officiellement ce que nous appelons une deuxième vague de Covid et nous accueillons beaucoup de patients gravement malades. Tout d’abord, le nombre de cas que nous enregistrons par jour augmente. Je pense que la semaine dernière, j’espère que les statistiques sont correctes, mais il y avait probablement 1 000 patients qui ont été testés positifs, dit _Dr. Joyce Kalungi.

L’Ouganda a suspendu la vaccination de masse mardi dans l’attente d’un important approvisionnement en doses. Plus de 750 000 personnes ont déjà été vaccinées, un nombre que le gouvernement espère doubler dans les prochains jours.

_La demande de vaccins a plus que doublé suite à cette augmentation des cas signalés. Et nous sommes également sur le point de compléter les 964 000 doses que nous avons reçues à la fois de l’institution Covax et du gouvernement indien, 100 000 doses, a souligné, Emmanuel Ayinebyona, porte-parole du ministre de la Santé._

Dans un effort pour contenir les cas, seuls les véhicules d’urgence, de tourisme ou de fret sont autorisés à circuler d’un district à l’autre, l’Ouganda en compte 135. Depuis le début de l’épidémie dans ce pays d’Afrique de l’Est, plus de 55 000 cas positifs ont été enregistrés.

#LOuganda #touché #par #deuxième #vague #Covid19

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: