Madagascar : des milliers de sinistrés et de déplacés après le passage du cyclone Emnati

0

Quarante-huit heure après le passage du cyclone Emnati, plus les 51 000 sinistrés et 45 000 déplacés ont été dénombrés par le Bureau national de gestion des risques et des catastrophes qui a tenu une conférence de presse jeudi 24 février, dans la capitale . Pour l’heure, aucun décès n’a été enregistré précise l’institution.

Avec notre correspondant à AntananarivoLaetitia Bezain

Un peu plus de 12 000 cas d’habitations et près de 2 000 écoles endommagées, détruites ou inondées, des arbres et des poteaux électriques tombés, des problèmes d’accès à l’eau potable, c’estlece Bureau que l’action du risques et catastrophes dans les régions du sud de l’île, zone d’entrée du cyclone.

« Il faut être toujours prudent »

Le général Elack Andriakaja, directeur général de cette institution, évoque une saison cyclonique encore jamais enregistrée dans les archives : « Cette fois-ci, c’est vraiment exceptionnel. En un mois, déjà quatre cyclones. Pas mal de champs comme des rizières, des champs de maïs, des champs de manioc sont vraiment détruits. Mais, là maintenant, on va rentrer dans la réponse sectorielle, y compris donner des semences aux agriculteurs. Vu le dérèglement climatique actuellement, il y a toujours les messages à faire à la population, il faut être toujours prudent

Les opérations de premiers secours se poursuivent avec notamment la distribution de vivres, les médicaments et les kits d’hygiène. Mais de nombreux quartiers du Sud-Est, comme celui de Midongy Atsimo, de Vondrozo, ou encore de Farafangana, sont isolés du reste de l’île du fait de la montée des eaux.

Le BNGRC vient d’être équipé d’un hélicoptère gros porteur pour acheminer des produits les premières nécessite dans ces zones. La circulation est coupée sur de nombreuses routes nationales. Une quinzaine de points de coupure a été constatée par le ministère des Travaux publics. Des survols sont mis en place en cette fin de semaine pour avoir une évaluation plus précise des dommages cumulés des quatre tempêtes et cyclones.

► À lire aussi : Madagascar : à Mananjary, des habitants qui ont tout perdu après le passage de Batsirai

#Madagascar #des #milliers #sinistrés #déplacés #après #passage #cyclone #Emnati

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire