Madagascar : le report de la rentrée scolaire pour certaines régions est en discussion

0

A Madagascar, il y a un débat sur le report de la rentrée scolaire. Alors que les élèves de Big Island devaient retourner à l’école le 5 janvier, le ministère de l’Éducation a annoncé qu’il retarderait la rentrée scolaire de la région métropolitaine jusqu’au 17 janvier. Dans la question,  » l’augmentation alarmante des infections au Covid-19 », précise-t-il dans une note.

Avec notre correspondant à Antananarivo, Comme Laetitia

Deux jours plus tard, six autres régions se sont ajoutées à la liste de celles qui doivent retarder leur retour dans les écoles primaires et secondaires publiques et privées. Sur les quelque 1 600 cas de coronavirus enregistrés cette semaine, 1 100 se trouvent dans la région métropolitaine d’Analamanga.

Au jardin d’Antananarenina, au centre d’Antananarivo, adolescents, parents et enfants profitent de la prolongation des vacances de Noël.

« Vous devez encore payer pour l’école »

La décision des autorités rassure Patricia, maman d’un élève du privé :  » La santé de mon enfant passe avant tout, mais le problème est que vous devez payer l’école s’il n’y a pas de cours. « 

Pour Miora, maman d’un enfant de 10 ans, cette énième suspension des cours est inquiétante :  » Cela m’inquiète car j’ai remarqué que ma fille a des difficultés. Elle a aussi du mal à se concentrer. Quand les écoles ferment, on fait tout pour donner des cours à domicile, mais ce n’est plus la solution. Nous travaillons et à notre retour, nous devons nous occuper de la maison et donner les cours. Nous ne pouvons pas suivre. Si les directeurs d’école étaient autorisés à appliquer des mesures d’assainissement dans la salle de classe, la fermeture ne serait pas nécessaire. « 

La colère et la peur

Les dispositifs d’enseignement à distance sont quasi inexistants, pour Sandra, lycéenne de deuxième année, cette nouvelle fermeture d’agence suscite l’agacement et la peur :  » J’ai peur de ne pas pouvoir suivre les cours à l’école car nous avons vécu plusieurs incarcérations. Les professeurs n’enseignaient pas là-bas. Ils nous ont juste dit de faire des évaluations de la maison. Les gens ne respectent plus les gestes barrières et c’est nous qui en subissons encore les conséquences. « 

Lire aussi : Covid-19 : les écoles de Madagascar ferment leurs portes

« Le report de la rentrée n’est pas une solution. Le niveau des élèves est déjà catastrophique en raison des suspensions régulières des cours depuis deux ans., s’est alarmé le coordinateur de la plateforme des écoles privées, Célin Rakotomalala. Cette plateforme estime que la rentrée peut s’effectuer en prenant des mesures sanitaires adaptées comme le respect des gestes barrières, moins d’élèves en classe et la fermeture des succursales lorsque des cas de coronavirus y sont enregistrés.

Ce rapport de retour couvre également les régions de Vakinankaratra (centre), Diana (extrême nord), Haute Matsiatra (sud), Atsimo Andrefana (sud-ouest), Anosy et Atsimo Atsinanana (sud-ouest).

.

#Madagascar #report #rentrée #scolaire #pour #certaines #régions #est #discussion

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire