Madagascar : une exposition hommage au photographe Émile Rakotondrazaka

0

À partir d’aujourd’hui, à la Fondation Hakanto Contemporary à Antananarivo, se tient une exposition consacrée à la vie et à l’œuvre du photographe malgache Émile Rakotondrazaka, ce Ramily, intitulé « Ramily, celui qui a révélé le jour ». Ce fils de maçon était le pionnier du clair-obscur sur tirage argentique dans les années 1970.

Avec notre correspondant à AntananarivoLaure Verneau

Une plaine battue par le vent, les montagnes des hauts plateaux, des portraits sur le vif… Les clairs obscurs de Ramily sont si nets qu’on dirait qu’ils datent d’hier. Pour Joël Andjianouméarissou Andrianomearisoa, artiste contemporain renommé de global et commissaire de l’exposition, Ramily était un moderne : le premier à avoir fait de la street photographie.

Il photographie à la fois des mariages, il photographie – on va dire – sans gêne aussi des funérailles, il collabore par exemple avec des grandes compagnies pétrolières ici, ou en même temps des églises ou des partis politiques. À la fois il fabrique son propre art avec ses propres émotions et en même temps déjà il est dans un regard et dans une discussion avec la société », explique Joël Andjianouméarissou Andrianomearisoa.

L’influence de ce fils de maçon est telle que la photographie malgache s’en inspire encore aujourd’hui, the Pierrot Men qui a été son élève à Rija Solo, prix Worldpress photo 2022. Ses œuvres étaient à leur apogée dans les années 1970 jusqu’à la fin des années 1990.

Pour Ludonie Velotrasina, commissaire de l’exposition et historienne, il laisse un important héritage : « C’est toute la technicité très avancée dans le domaine du tirage argentique, Ramily il faisait ça en chambre noire, c’est-à-dire avec les mains, avec la lumière qu’il gère, avec des formules chimiques assez précises, bon dosage et tout ça… Il a apporté sa touche personnelle pour justement perfectionner son art dans le tirage du noir et blanc malgache† †

L’exposition « Ramily celui qui a révélé le jour » est visible jusqu’au 30 juillet 2022.

#Madagascar #une #exposition #hommage #photographe #Émile #Rakotondrazaka

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire