Mali : « La CEDEAO a voulu frapper très fort », affirme Paul-Simon Handy

0

Le Mali sous sanctions… La CEDEAO a donc lancé un moyen fort pour forcer la junte au pouvoir à Bamako, notamment pour raccourcir au maximum la durée de la transition. Blocus géographique avec la fermeture des frontières des pays de la CEDEAO, blocus financier avec la surveillance du pays au niveau de la Banque Centrale, la BCEAO. Analyse de ces sanctions, du rôle de la CEDEAO dans les négociations en cours avec les autorités de transition, avec notre invité d’aujourd’hui : Paul-Simon Handy, conseiller régional principal à l’Institut d’études et de sécurité de Dakar. Il répond aux questions de Guillaume Thibault.

.

#Mali #CEDEAO #voulu #frapper #très #fort #affirme #PaulSimon #Handy

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire