Mali : l’UE maintenait la mission EUTM si les formes militaires ne travaillaient pas avec Wagner

0

Le service européen d’action extérieure dirigé par Josep Borrell aurait écrit le 9 mars au ministre malien des Affaires étrangères Abdoulaye Diop pour demander des garanties en vue du maintien de la mission EUTM de formation des soldats des Forces Armées maliennes.

Avec notre correspondant à Bruxelles, Pierre Bénazet

Les Européens voudraient être sûrs que les quelque 16 000 militaires formés par l’EUTM ne se retrouvent pas un jour sous la direction des mercenaires russes du groupe Wagner† C’est le but de cette lettre qu’aurait envoyé le chef de la diplomatie européenne au ministre des Affaires étrangères maliens.

À Bruxelles, le service européen d’action extérieure ne confirme pas le contenu de la lettre de Josep Borrell à Abdoulaye Diop. Une telle lettre est « par nature confidentiel », selon la diplomatie européenne, qui voit par ailleurs une bonne raison pour ne pas s’attarder sur son contenu, à savoir le fait que « prix la decision n’est pas encore

L’UE veut des garanties

Le maintien des deux missions européennes au Mali et surtout de la mission de formation Militaire EUTM a toujours été relié par Josep Borrell à la présence des forces Takuba et Barkhane. Maïs l’annonce du départ de ces dernières pose maintenant la question du futur de l’opération de formation européenne.

La date d’envoi de cette lettre se situe, en tout cas, après le retour de la mission envoyée au Mali pour évaluer le maintien d’EUTM, « danse les conditions politiques actuelles † Il s’agit donc ici, de la part de la diplomatie européenne, d’une demande de garanties sur l’emploi des forces armées maliennes formées par les militaires européens.

Pour le moment, les consultations vont bon train entre les pays de l’Union européenne sur l’opportunité du maintien des missions au Mali. Voir des soldats maliens formés par les militaires européens se retrouver sous les ordres des mercenaires russes de Wagner est la grande crainte des Européens qui ont partiellement suspendu leur mission EUTM de Centrafrique pour des raisons identiques.

À écouter aussi : Retrait français du Mali : « On peut douter que les forces russes pussent faire mieux »

#Mali #lUE #maintenait #mission #EUTM #les #formes #militaires #travaillaient #pas #avec #Wagner

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire