Niger: reprise des digues à Niamey après les inondations meurtrières de 2020

0

Le président nigérian Mohamed Bazoum visitera les travaux de reconstruction des rives du fleuve Niger à Niamey dans les prochains jours. Les fortes pluies d’août et de septembre 2020 avaient provoqué des inondations historiques, détruisant une partie des digues le long de la rivière.

À l’approche de la saison des pluies, les habitants de la rivière attendent avec impatience la restauration des digues. Les travaux de l’Office national du développement hydro-agricole ont commencé il y a quelques jours. Les digues sont reconstituées avec de la latérite compactée. Une solution qui ne satisfait pas Abdou Adamou, président des délégués du camp de déplacés du fleuve à l’hippodrome de Niamey.

« C’est branché qu’ils font il se plaint. Il y a des parties où l’eau a carrément emporté la digue. Nous avons dû mettre des bûches et sur ces bûches nous mettons encore de la boue [de la terre crue, NDLR]. Donc, tous ces trucs, nous devons les éliminer et les remettre en place. Normalement, la solution est qu’il faut au moins couler du béton du côté de la rivière et faire de la boue et il n’y a vraiment aucun problème là-bas. »

Un entretien constant

Pour le Dr Bachirou Seyni Bodo, de l’Institut de recherche sur le développement et spécialiste en pédologie, c’est-à-dire en sciences du sol. Les digues de latérite sont une solution solide et peu coûteuse. Pourtant, ils ont besoin d’un entretien constant: «  Chaque année, explique ce spécialiste, Avant les premières pluies, il est nécessaire d’évaluer les capacités des digues et de pouvoir travailler à leur renforcement. Une digue de latérite bien faite est très bien, car elle est complètement étanche et complètement rigide. Cependant, l’usure due à l’érosion peut être réduite en cimentant sensiblement les deux côtés du dyke. Mais pour cela, vous devez payer exactement le prix. »

Aujourd’hui 700 familles déplacées attendent toujours, au camp de l’hippodrome, de pouvoir retourner dans leur quartier riverain ou être déplacés.

► À lire aussi: Inondations au Niger, 65 morts et plus de 300000 victimes

.

#Niger #reprise #des #digues #Niamey #après #les #inondations #meurtrières

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.