Nigeria: peur d’une crise alimentaire à cause de la guerre en Ukraine

0

Après le Covid-19, l’invasion russe en Ukraine menace fortement le secteur agricole et la sécurité alimentaire de millions de personnes au Nigeria, particulièrement dans le bassin du lac Tchad, victime depuis plus d’une décennie par l’insurrection de Boko Haram . Plusieurs acteurs du secteur de l’alimentation ont fait part de leurs inquiétudes cette semaine à Lagos, lors de leur forum annuel.

Avec notre correspondant à Lagos, Liza Fabbian

Le Nigeria pourrait faire face à une crise alimentaire » imminent « , potentiel «  des mois de juin † C’est en tout cas ce qu’a affirmé l’homme d’affaire Aliko Dangote, cette semaine à Lagos.

En ce moment, il y a des gens qui exportent du maïs pour gagner des appareils étrangers, et je pense qu’on doit arrêter ça », a expliqué le milliardaire nigérian, qui propose au gouvernement d’interdire les exportations, afin de favoriser la production nationale.

Le Nigeria, un grand producteur… et importateur

Ces déclarations ont été beaucoup relayées au Nigeria, où l’on connaît bien l’influence d’Aliko Dangote sur ces sujets. Le Nigeria est le deuxième producteur de maïs d’Afrique, mais la demande continue de passer l’offre dans le pays.

Le Nigeria a aussi importé 98% de son blé en 2020/2021, une denrée dont les prix explosent actuellement. Aliko Dangote a également mis en garde contre une possible pénurie d’engrais, qui pourrait faire bondir les prix et aggraver l’inflation sur les produits alimentaires qui s’élèverait déjà à plus de 17% sur l’année 2021.

►À lire aussi : Guerre et Ukraine : « Les prix alimentaires pourraient augmenter de 8 à 20 % »

#Nigeria #peur #dune #crise #alimentaire #guerre #Ukraine

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire