Home Actualité internationale Afrique Ouganda : 39 objets prêtés par l’Université de Cambridge arrivent à Kampala
Afrique

Ouganda : 39 objets prêtés par l’Université de Cambridge arrivent à Kampala

Trente-neuf objets ethnographiques ougandais seront bientôt exposés dans un musée de Kampala.

Auparavant, ils étaient ici, à l’Université de Cambridge en Angleterre, qui prétend que les actifs ont été acquis par l’intermédiaire d’un missionnaire anglican à la fin du 19e siècle. Leur retour dans leur pays d’origine répond à un seul objectif : trouver du sens, c’est ce que constate ce conservateur britannique.

« Ces objets ont été absents de chez nous depuis si longtemps qu’il est temps pour eux de revenir et de faire explorer leur histoire et leur signification contemporaine, et d’aider à éclairer les décisions concernant leur maison. Ce qui est vraiment important, c’est que cette recherche pourrait être menée à Cambridge. mais cela ne devrait pas être fait à Cambridge, cela devrait être fait ici et cela devrait être fait par les Ougandais, a expliqué Mark Elliot, conservateur principal à l’Université de Cambridge.

Dans le sillage de cette vague de restitution d’œuvres pillées lors de la colonisation, les autorités ougandaises espéraient obtenir restitution après leur première visite à Cambridge en 2022. Elles devront toutefois se contenter d’un prêt de trois ans, renouvelable sous certaines conditions, car ces les œuvres restent la propriété du Royaume-Uni.

Les objets rapatriés ne représentent qu’une fraction des plus de 1 500 œuvres ethnographiques que le musée de Cambridge détient depuis plus d’un siècle. Plusieurs autres discussions ont été engagées avec d’autres musées sur un retour d’œuvres ougandaises.

Bien sûr, il y a eu beaucoup de pillage en Afrique et l’Afrique a été pillée, mais ils n’ont pas seulement pris l’or. Ils ont emporté l’or et le patrimoine qui l’accompagnait et je dirais donc qu’ils ont emporté une partie de l’or de l’Afrique, son héritage culturel. Ils ne voulaient pas associer l’évangile du Christ aux traditions, a souligné Jackline Nyiracyiza. Commissaire du Gouvernement chargé des musées et monuments.

La restitution des œuvres reste un combat. Le Nigeria a récemment réussi à rapatrier ses statues en bronze d’Allemagne, tout comme le Bénin de France, mais cela ne représente qu’une petite partie des objets pillés pendant l’époque coloniale. Pour une portée plus continentale, l’Union africaine a inscrit la restitution de ces objets culturels à son agenda.

#Ouganda #objets #prêtés #par #lUniversité #Cambridge #arrivent #Kampala

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Yaoundé : sa mère et sa sœur le supplient de coucher avec elles

Le jeune homme est perdu. Il ne comprend pas comment deux des...

Une panne informatique affecte les vols, les banques et les médias du monde entier

Une panne informatique dans les services Microsoft impacte ce vendredi les aéroports,...

Classement Forbes : Voici les 10 hommes africains les plus riches en 2024

Aliko Dangote Le dernier classement Forbes dévoile les 10 hommes africains les...

Kenya : nouvelles arrestations en lien avec le tueur en série présumé de Mukuru

Au Kenya, l’affaire du tueur en série présumé de Mukuru a pris...

[quads id=1]