Ouganda : la police enquête dans les bars de la capitale pendant le couvre-feu

0

La police de Kampala a arrêté plusieurs personnes qui s’étaient rassemblées dans un bar en violation du couvre-feu en vigueur jusqu’à la mi-juillet.

Tous les bars doivent fermer avant 19 heures, l’une des mesures prises par le gouvernement le 7 juin pour tenter de contenir les effets de la deuxième vague de coronavirus qui frappe l’Ouganda. Pour faire respecter la mesure, une équipe de police a effectué dimanche une descente surprise dans plusieurs arrondissements pour retrouver toute personne qui peine encore à se soumettre aux mesures sanitaires. Plus d’une dizaine de personnes ont été interpellées et conduites au commissariat de la capitale. Le porte-parole Luke Owoyesigyire explique qu’il y a eu violation des mesures sanitaires :

Le président a émis une directive à suivre, tous les bars devraient fermer à 19 heures tout en restant ouverts à 22 heures. De plus, nous recueillerons les déclarations des propriétaires de la propriété pour comprendre pourquoi ils étaient ouverts à ce moment-là, et le fait que certaines personnes buvaient et que nous en avons vu d’autres s’enfuir pendant l’opération. .

Cette nouvelle, les mesures sanitaires entrées en vigueur début juin, obligent la plupart des commerces et marchés à respecter le couvre-feu en vigueur de 21h à 5h30 jusqu’à la mi-juillet. Selon les autorités, la proportion de cas graves ou critiques dus au Covid-19, ainsi que le nombre de décès, est plus élevé dans cette deuxième vague que lors de la première vague de la pandémie.

Récemment, le pays a signalé plus de 1 000 nouveaux cas de Covid-19 par jour.

#Ouganda #police #enquête #dans #les #bars #capitale #pendant #couvrefeu

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: