Pegasus au Maroc : qui utilise le logiciel espion de la société israélienne NSO ?

0

Pointé du doigt dans le scandale Pégase, le Maroc dénonce une fausse campagne médiatique. Le pays est l’un des premiers États répertoriés depuis le début de la semaine par un consortium de 17 journaux internationaux pour l’utilisation de logiciels de surveillance israéliens. L’affaire a pris une tournure encore plus embarrassante avec la révélation qu’un grand nombre d’hommes politiques français, dont un du président Macron, pourraient être la cible d’une tentative d’espionnage.

Basé sur l’analyse effectuée par Forbidden Stories, Amnesty International et publié en France par le journal Le monde, deux services marocains seraient clients de la société israélienne NSO, le fabricant de Pegasus. Il s’agit de la Direction Générale des Etudes et de la Documentation et de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire.

La première, connue sous le nom de DGED, est l’agence de renseignement étrangère du pays, qui est principalement responsable de la lutte contre le terrorisme. Par exemple, il surveille les militants pour la cause du Sahara occidental, y compris en France, et on peut imaginer au sein des autorités algériennes le principal soutien du Front Polisario.

Le second, connu sous le nom de DGST, est le service de surveillance interne, et selon Forbidden Stories il serait le principal utilisateur du logiciel, pour surveiller les journalistes, les opposants, les politiques, mais aussi l’entourage du roi Mohammed VI, les personnes qu’il rencontre sont famille, notamment son cousin Hicham Alaoui, critique du régime, qualifié de « Prince rouge » et déchu de son titre.

Un allié historique

Allégations embarrassantes pour Rabat, qui est l’un des alliés les plus importants des pays occidentaux en matière de renseignement et, surtout, la France, un allié historique. Emmanuel Macron avait réservé son premier déplacement présidentiel au Maroc, signe de proximité, confirmé par la visite lundi soir à Paris du chef de la diplomatie marocaine pour rencontrer son homologue Jean-Yves Le Drian.

Le Maroc est connu pour l’efficacité de ses services, son intelligence humaine, mais aussi technologique, ce qui rend le royaume relativement protégé du terrorisme. Rabat a également fourni des informations cruciales sur plusieurs personnes en Europe, notamment en 2015, ce qui a conduit à la localisation du principal auteur des attentats du 13 novembre à Paris, le belgo-marocain Abdelhamid Abaaoud.

.

#Pegasus #Maroc #qui #utilise #logiciel #espion #société #israélienne #NSO

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vidéo du jour: