RDC: au signataire d’un programme triennal au FMI

0

Après un marathon de négociations de trois semaines, les délégations du gouvernement congolais et du Fonds monétaire international (FMI) sont parvenues à un accord sur le contenu d’un programme de trois ans. Si elle est ratifiée par la direction et le conseil d’administration du FMI, la RDC pourrait recevoir un décaissement initial de 1,5 milliard de dollars prévu à partir de la mi-juin.

Ça fait plus d’un an et demi que le président Félix Tshisekedi s’efforce d’engager ces négociations et d’obtenir la signature d’un programme avec le FMI. Il faut dire que les enjeux sont énormes. Premièrement, le chiffre de 1,5 milliard de dollars pour un État qui tente désespérément d’augmenter ces revenus est significatif, mais la signature de ce programme, si elle se produit en juillet, pourrait ouvrir la voie à d’autres financements. Avec ce programme, la RDC prendrait de nombreux engagements.

Récupération de la TVA

Premièrement, il y en a toutes que le gouvernement n’a pas été en mesure d’atteindre jusqu’à présent. Que ce soit la réforme de la gouvernance des banques centrales, avec notamment la création d’un nouveau conseil d’administration à faire avant la signature, mais aussi la récupération de la TVA, qui fera partie d’une réforme fiscale plus large. Enfin, le parquet aspire à la transparence publication de contrats miniers. Ce programme vise à augmenter les revenus et à les convertir en dépenses sociales. Un aspect concerne en particulier la gestion de la masse salariale de l’Etat et la question des retraites.

100 heures de trading

Cet accord a été conclu en un temps record, trois semaines, après plus de 50 séances de travail et plus de 100 heures de négociations. Plusieurs points qui ont failli faire échouer les négociations: le respect des obligations de transparence liées à la gestion des fonds Covid et, surtout, la Banque centrale a continué à garantir les engagements pris par l’État envers le secteur privé. Le gouvernement a promis de ne plus recommencer.

Cet accord est bien entendu salué par le ministre des Finances Nicolas Kazadi.  » Il est important d’envoyer un signal qui démontre notre volonté de ramener la RDC à de bonnes pratiques économiques et financières. Il a dit à RFI.

.

#RDC #signataire #dun #programme #triennal #FMI

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire