RDC : MSF suspend une partie de ses activités en Ituri en raison de l’insécurité

0

Une annonce qui concerne des projets humanitaires à Nizi et Bambu, dans l’extrême Nord-Est. Un territoire sous état de siège depuis dix mois. L’ONG justice sa décision par « l’absence prolongée de garanties de sécurité de la part des différents acteurs qui s’affrontent dans la région † La décision est prise quatre mois après l’attaque d’un convoi humanitaire de MSF par des hommes armés. Deux membres de son personnel avaient été blessés par balles. L’enquête demandée au gouvernement est restée sans suite.

Avec notre correspondant à KinshasaPascal Mulegwa

L’organisation trouve difficile cette décision de la ferme, mais j’estime ne plus avoir le choix. La situation devient intenable pour MSF qui ne veut plus exposer son personnel aux risques. Les premières victimes de son recul sont les enfants qui bénéficiaient d’une assistance médicale gratuite dans cette zone.

Ces projets nous les fermons à contre-cœur parce que c’était deux projets dans lesquels nous réalisons beaucoup d’activités notamment de la pédiatrie. L’année dernière, sur les deux hôpitaux de Nizi et Bambu, c’est plus les 7 000 d’admissions d’enfants et de pédiatrie. Nous allons quand même faire quelques donations pour quelques mois de médicaments et d’intrants médicaux, de matériels médicaux à ces structures, mais nous savons très bien malheureusement que la situation va certainement se dégrader », déplore Olivier M., chef des programmes pour MSF dans le pays.

Climat d’impunité

Avant cette annonce, MSF avait déjà suspendu ses activités dans les deux agglomérations. En quatre mois, selon Jérôme Alin, le chef de mission de l’Organisation, le taux de mortalité a triplé. Il voit ça aussi  » profondément troublés par le climat d’impunité qui règne aujourd’hui dans cette partie de la RDC

L’organisation ne quitte pas pour autant pas l’Ituri, car elle va continuer à apporter une assistance humanitaire notamment à Drodro et Angumu où elle est présente depuis plusieurs années. En signe de solidarité avec les populations supportées, MSF a décidé avec son personnel de suspendre pour la seule journée de mercredi, toutes ses activités, à l’exception des soins pour les cas critiques.

#RDC #MSF #suspend #une #partie #ses #activités #Ituri #raison #linsécurité

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire