RDC : Suspension du procès intenté par Ferme Espoir contre l’ONG Justicia

0

En République démocratique du Congo (RDC), lundi 10 janvier, le procès contre le directeur de « Justicia ASBL », une organisation de défense des droits humains, s’est ouvert au tribunal de paix de Lubumbashi. Maître Timothée Mbuya est accusé d’accusations dommageables et de diffamation par la Ferme Espoir, une ferme appartenant à l’ex-président Joseph Kabila.

Avec notre correspondant à Lubumbashi, Denise Mahého

En septembre 2021, l’ONG Justicia a publié un rapport sur le pillage des parcs nationaux de Kundelungu et d’Upemba et selon ce rapport, la ferme de l’espoir a érigé un mur pénétrant dans le parc de Kundelungu.

Lundi, bien avant le début du procès, une dizaine de militants de la société civile se sont rassemblés devant le palais de justice de Lubumbashi. Ils veulent faire passer leur message avec des affiches à la main.

« Non à l’instrumentalisation de la justice, non au pillage des parcs de Kundelungu et Upemba. Notre présence ici est aussi une manière d’appeler les autorités judiciaires à l’impartialité dans des cas comme celui-ci. », a déclaré Rams Wasolela, coordinateur du mouvement citoyen « The People’s Voice ».

L’audience au Tribunal de Paix de Lubumbashi débutera à 10h00. Les manifestants entrent tous dans la salle d’audience presque pleine. Ce procès oppose la Ferme Espoir de l’ancien président Joseph Kabila à Maître Timothée, patron de l’ONG Justicia Asbl. Il est accusé de diffamation car son organisation a dénoncé le vol du parc Kundelungu par la Ferme Espoir.

A peine commencée, l’audience est ajournée.

« La première audience a duré plusieurs minutes car il y avait de la confusion au sein de la partie Ferme Espoir pour aller au tribunal. Ils feront appel devant Me Timothée Mbuya en justice, mais ils déposeront la citation à comparaître auprès du bureau de l’ONG qui a publié le rapport. Le tribunal se déclare donc non saisi car il y a irrégularité » explique Hubert Tshiswaka, avocat de l’accusé.

Lire aussi : RDC : une ONG dénonce le pillage des deux parcs nationaux de la région du Katanga

Les avocats de Hope farm sont tenus de saisir à nouveau le tribunal dans le respect de la procédure avant la date de la prochaine audience.

.

#RDC #Suspension #procès #intenté #par #Ferme #Espoir #contre #lONG #Justicia

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire