Retrait des rebelles au Tigré : place à un cessez-le-feu en Éthiopie ?

0

Le retour des rebelles du Tigré du TPLF dans la région du Tigré conduira-t-il à un cessez-le-feu dans le pays ? C’est du moins la demande officielle des insurgés, qui ont subi plusieurs défaites militaires ces dernières semaines. Le gouvernement d’Addis-Abeba est plus flou sur d’éventuelles négociations. C’est parce qu’il a le dessus dans le domaine militaire.

Avec notre correspondant à Addis Abeba, Noé Rochet-Bodin

Il n’est pas encore temps de parler d’un cessez-le-feu, a déclaré la porte-parole du gouvernement éthiopien, Billene Seyoum.  » Nous sommes encore dans la phase finale de cette opération militaire, qui est d’assurer l’expulsion des forces tigréennes des régions Afar et Amhara. »

Les rebelles tigréens quitté les zones qu’ils contrôlaient dans les régions Afar et Amhara.  » Le gouvernement éthiopien partage toujours l’appel à la paix. Nous voulons nous assurer que cette opération se termine pacifiquement, avec une solution politique. » explique le porte-parole.

Dialogue politique national

Est-ce à dire que les deux parties vont enfin se retrouver autour de la table, comme la communauté internationale le demande depuis des mois ? Billene Seyoum est plus ambigu sur ce point : Le gouvernement fédéral a le devoir de maintenir la paix, de préserver l’intégrité territoriale et de s’assurer que le TPLF ne constitue plus une menace pour la stabilité de l’Éthiopie. »

Dans le même temps, le gouvernement initiera un dialogue politique national avec certains partis d’opposition soigneusement sélectionnés. Il semble désormais peu probable qu’il puisse affronter le parti TPLF au Tigré.

.

#Retrait #des #rebelles #Tigré #place #cessezlefeu #Éthiopie

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire