Rwanda : Le gouvernement propose les hôtels où logeront les migrants transférés via Londres

0

Le Rwanda s’apprête à accueillir des clandestins expulsés du Royaume-Uni, un mois après la signature d’un accord très controversé avec Londres. Les premiers demandeurs d’asile seront une cinquantaine. Pour répondre aux nombreuses critiques du projet et prouver sa capacité d’accueil, le gouvernement a emmené des journalistes dans trois hôtels de Kigali où seront hébergés les migrants.

Avec notre correspondant à Kigali, Laure Broulard

Les hôtes rwandais du Desir Resort Hotel seront bientôt remplacés par des demandeurs d’asile. Denis Bizimungu, le propriétaire de l’établissement, a assuré aux journalistes qu’ils bénéficieront d’un accueil de qualité :  » Nous avons 72 chambres. Nous avons une piscine. Nous avons un endroit pour faire du yoga. Ce sont les avantages dont les clients de l’hôtel peuvent profiter librement.

Aux portes de Kigali, la résidence HallMark compte 30 pavillons pouvant accueillir 100 personnes. Plus proche du centre-ville, le Hope Hostel dispose de 50 chambres et facture environ 67 euros par jour et par demandeur d’asile en pension complète. Tout sera complet couvert par le gouvernement britannique† Les migrants seront libres d’aller et venir à leur guise, mais leur séjour sera temporaire.

Vue générale du Hall Mark Hotel, une succursale à Kagugu dans la périphérie de Kigali, le 19 mai 2022. Le Hall Mark Hotel est l'un des endroits où seront hébergés une partie des migrants transférés du Royaume-Uni.
Vue générale du Hall Mark Hotel, une succursale à Kagugu dans la périphérie de Kigali, le 19 mai 2022. Le Hall Mark Hotel est l’un des endroits où seront hébergés une partie des migrants transférés du Royaume-Uni. REUTERS – STRINGER

Les gens doivent aller vivre avec des Rwandais à un moment donné. Ils seront là pour savoir qui est un migrant, qui est un réfugié, qui veut rentrer chez lui… Après cette procédure ils devront être répartis parmi la population », explique Alain Mukuralinda, porte-parole adjoint du gouvernement rwandais.

A ce jour, le gouvernement affirme être en mesure d’accueillir 500 migrants, un chiffre qui devrait augmenter. En tout cas, le projet semble en passe de se concrétiser : le ministre rwandais des Affaires étrangères Vincent Biruta et le ministre britannique de l’Intérieur Priti Patel étaient à Genève, en Suisse, jeudi 19 mai, pour signer l’accord avec le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme.

► À lire aussi : Dans une tribune, Londres et Kigali défendent leur accord sur l’immigration


#Rwanda #gouvernement #propose #les #hôtels #où #logeront #les #migrants #transférés #Londres

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire