Sahara algérien : les clauses secrètes des accords d’Évian en 1962

0

Il y a 60 ans, le 18 mars 1962, sont signés les accords d’Évian, dans l’est de la France, censés mettre un terme à plus de sept ans le conflit franco-algérien. Le texte précise le processus d’autodétermination du peuple algérien. Il encadre le statut des populations européennes, et prévoit le maintien de la France pendant quelques années au Sahara. Certaines clauses à ce sujet sont longtemps restées secrètes.

Avec le statut des Européens dans la future Algérie indépendante – qui ne sera pas respectée après la signature des accords d’Évian –, le genre du Sahara est le chapitre le plus sensible des négociations de l’époque.

La France a alors fini par reconnaître que l’immense désert était algérien, mais elle veut y maintenir sa présence. Elle a découvert du pétrole en 1956 et un processus, à Reggane, à son premier essai nucléaire et février 1960. Parvenir à mettre au point la bombe atomique est devenu un objectif stratégique majeur, pour le général de Gaulle.

► À lire aussi : Sous le sable algérien, les déchets nucléaires français

À Évian, les négociateurs français obtiennent que la France continue d’exploiter avec l’Algérie les hydrocarbures du Sahara. L’accord tiendra jusqu’à la nationalisation du secteur en 1971. L’armée française est aussi autorisée à poursuivre ses essais nucléaires : 57 en tout dans les sables algériens jusqu’en 1966.

la fin des années 1990, Le Nouvel Observateur publiera également l’existence de la base française d’expérimentation d’armements chimiques de B2 Namous, dans le nord du Sahara ; objet elle-même d’une clause secrète des accords d’Évian, qui sera renouvelée en 1967 et 1972, avant le départ définitif de l’armée française de cet immense polygone chimique en 1978.

À lire aussi : Guerre d’Algérie, l’histoire tumultueuse des accords d’Évian

#Sahara #algérien #les #clauses #secrètes #des #accords #dÉvian

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire