Salutations des chefs d’État africains à leurs concitoyens pour 2022

0

Tour d’horizon de ce passage obligatoire pour les chefs d’Etat. L’occasion pour eux de prononcer un discours constructif et optimiste pour l’année 2022 après deux années marquées par la pandémie de Covid-19.

Mamadi Doumbouya a donné des détails sur le reste de la processus de transition lors de ses salutations aux Guinéens. Une autre annonce importante a été faite par les autorités : l’ancien chef de l’Etat, Alpha Condé, va pouvoir quitter le territoire guinéen, rapporte notre correspondant à Conakry, Matthias Raynal.

Dans un communiqué, le CNRD indique que ce voyage médical ne devrait pas durer plus d’un mois, conformément à l’engagement de la CEDEAO. Le départ du chef de l’Etat déchu pourrait avoir lieu dans les prochains jours. Alpha Condé subira donc une visite médicale officielle lors de son premier voyage à l’étranger. Ces dernières semaines, des rumeurs ont circulé sur une détérioration de l’état de santé de l’ancien chef de l’Etat de 83 ans.

L’information a presque éclipsé les souhaits du président putschiste. Béret rouge, manteau beige recouvert de médailles, Mamadi Doumbouya est apparu à la télévision nationale d’un air sévère. Dans un discours rassembleur, il a indiqué que l’organisation de rassemblements nationaux  » sur tout le territoire » Guinéen et dans les ambassades du pays à l’étranger devait avoir lieu au premier trimestre 2022.

Face à la montée du Covid, Andry Rajoelina met en avant le CVO+

Le président malgache Rajoelina a rappelé les mesures prises pour lutter contre le coronavirus, a rappelé notre correspondant à Antananarivo, Comme Laetitia. Il a notamment fait la promotion de CVO+, la capsule produite à base de principe actif de plantes traditionnelles, l’armoise et le ravintsara : «  Tout le monde peut se faire vacciner gratuitement. Mais je tiens à souligner que le vaccin est le choix de chacun. Ce n’est pas obligatoire. Nous avons distribué CVO+, un produit issu de la recherche de Madagascar. Nous avons découvert qu’il protège et sauve de nombreuses vies humaines, surtout à notre époque. »

Routes, écoles, hôpitaux ou usines… Dans son discours, le chef de l’Etat a insisté sur les infrastructures déjà construites. Il a aussi évoqué celles qui seront pour cette nouvelle année, notamment le démarrage de la construction d’une autoroute qui reliera la grande ville portuaire sur la côte est, Tamatave, dans la capitale Antananarivo.

Alors que cette fin d’année a été marquée par le mécontentement de nombreux Malgaches face à des coupures d’eau et d’électricité encore plus graves que d’habitude, ces derniers ont entre autres adressé un message aux responsables de la Jirama, la compagnie nationale d’eau et d’électricité. «  Je sais qu’un effort particulier doit être fait dans la gestion de la Jirama car c’est le droit de chacun d’accéder à la lumière, à l’électricité en continu et à l’eau potable. J’encourage les managers et employés de cette entreprise à prendre leurs responsabilités »

Après avoir plaidé » différentes pratiques de l’opposition « , Andry Rajoelina a également appelé » l’apaisement pour réussir « Et » solidarité « se matérialiser » le développement du pays ».

Félix Tshisekedi veut rendre les lettres de noblesse de la RDC

Félix Tshisekedi s’est adressé au peuple congolais de la ville de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Central. Amour, paix, santé, bonheur et prospérité… Ces vœux ont été exprimés par le Président de la République au peuple congolais pour l’année 2022. Pour ce passage à la nouvelle année, Félix Tshisekedi s’est félicité d’avoir remplacé la RDC sur la scène internationale en l’ouvrant sur le monde, explique notre correspondant à Kinshasa, Commandant Muzembe Commandant.

Avant que cette année ne commence, Félix Tshisekedi souhaite à tous les Congolais de s’unir dans l’œuvre salutaire de rétablissement de ce bel édifice qu’est la RDC. Comme il l’a déclaré devant l’Assemblée nationale et le Sénat réunis en Congrès le 13 décembre, le président Tshisekedi a réitéré sa volonté de redonner à la RDC sa gloire.

Mais pour cela il a appelé ses compatriotes à unir leurs forces pour faire de ce pays richement béni un véritable havre de paix, de prospérité et de progrès social.

Alassane Ouattara veut réduire les inégalités sociales

Alassane Ouattara s’est félicité du retour à la paix en Côte d’Ivoire et a félicité les partis politiques pour la la première législation inclusive vingt ans en mars. Pour 2022, l’accent sera mis sur la bonne gouvernance, la jeunesse et l’emploi des femmes. Mais surtout, Alassane Ouattara a insisté sur sa volonté d’accélérer les réformes économiques et de réduire les inégalités sociales, notamment avec le lancement d’un nouveau plan triennal de réduction de la pauvreté.

{« mediaId »: »WBMZ119344-RFI-FR-20220101″, »sources »:[{« name »: »WBMZ119344-RFI-FR-20220101″, »url »: »https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202201/63_COTE_D_IVOIRE_Son_MATIN_-_V_ux_Ouatara.mp3″}], »broadcastType »: »replay », »emission »:{« title »: » »}, »diffusion »:{« title »: »Alassane Ouattara: u00abNous devons aller encore plus loin et plus vite dans l’amu00e9lioration de notre paysu00bb »}}

Alassane Ouattara : « Il faut aller plus loin et plus vite pour améliorer notre pays »

Macky Sall appelle à la préservation de « l’héritage des anciens »

Au Sénégal, le président Macky Sall s’est adressé vendredi à la nation. Un discours d’une trentaine de minutes. Face à la pandémie de Covid-19,  » le nombre de cas augmente A souligné le chef de l’Etat, qui a une nouvelle fois appelé à la vaccination de la population.Macky Sall a également défendu les mesures prises pour contenir les hausses de prix et les projets d’infrastructures lancés par le gouvernement.

Après une année 2021 marquée par des émeutes meurtrières en mars, et en vue des prochaines échéances électorales, le chef de l’Etat a également lancé un appel au maintien «  l’héritage des anciens « qui en a un » Nation unie ».

{« mediaId »: »WBMZ119345-RFI-FR-20220101″, »sources »:[{« name »: »WBMZ119345-RFI-FR-20220101″, »url »: »https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202201/62_SENEGAL_Son_MATIN_-_V_ux_Macky_Sall.mp3″}], »broadcastType »: »replay », »emission »:{« title »: » »}, »diffusion »:{« title »: »Macky Sall: u00abEn du00e9mocratie, une u00e9lection ne doit pas u00eatre source de violencesu00bb »}}

Macky Sall : « Dans une démocratie, une élection ne doit pas être source de violence »

Ali Bongo évoque ses problèmes de santé de 2018

Ali Bongo a également présenté ses meilleurs vœux à la nation. Pour la première fois, le président Ali Bongo a évoqué ses problèmes de santé personnels, raconte notre correspondant à Libreville, Yves-Laurent Goma.

« En octobre 2018, j’ai vécu une terrible épreuve à Riyad, en Arabie saoudite. J’ai accepté et surmonté cette épreuve par la foi. Mais aussi grâce à votre soutien. Un soutien indéfectible que je n’oublierai jamais, dit le président gabonais. J’ai aussi surmonté cette épreuve grâce à l’amour de mon pays, l’amour de ma famille ; l’amour de mes parents ; l’amour de mes enfants ; l’amour de ma femme. Même au plus fort de la tempête, tu étais toujours là. Fort comme un roc. Dieu sait ce qui serait arrivé si je ne t’avais pas eu à mes côtés ».

Sur le plan diplomatique, Ali Bongo a rappelé avec fierté qu’à partir d’aujourd’hui et depuis deux ans, le Gabon siège au Conseil de sécurité de l’ONU en tant que membre non permanent. Il a également annoncé que le Gabon rejoindrait le Commonwealth en 2022.

Au niveau national, Ali Bongo s’est engagé à lever les mesures restrictives contre le Covid 19 entre avril et juin, en fonction de l’évolution de la pandémie. Il a également dénoncé les grèves des collecteurs d’impôts et des enseignants. Mais n’a pas proposé de dialogue pour sortir de la crise.

.

#Salutations #des #chefs #dÉtat #africains #leurs #concitoyens #pour

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire