Sénégal : l’armée fait un premier bilan de son opération en Casamance

0

Un soldat a été tué et huit autres ont été légèrement blessés depuis le début de l’opération militaire en cours en Casamance, au sud du pays. C’est le premier bilan publié par l’état-major à Dakar. Cette opération effectuée il y a dix jours, le 13 mars 2022, vise, selon l’armée, à démanteler les bases MFDC de la faction de Salif Sadio, proches de la frontière avec la Gambie.

Avec notre correspondant à DakarCharlotte Idraci

Sur les photos transmises par l’état-major, on retrouve des campements désertés, des armes saisies, notamment des fusils d’assaut M16, des munitions et des véhicules. « Volés depuis plusieurs années », selon la Direction de l’information et des relations publiques des armées.

► À lire aussi : Sénégal : nouvelle opération militaire en Casamance

Dans son communiqué, la Dirpa affirme que huit bases du MFDC ont été détruites ou sont sous contrôle dans la zone du Nord-Sindian : Bakingaye, Katama, Katinoro ou encore Karounor. † Plusieurs rebelles ont été tués », poursuit l’état-major sans précision sur leur nombre, et « d’autres ont pris la fuite

Pas d’indication pour l’heure sur le sort du chef rebelle Salif Sadio. L’état-major assure que « les dernières bandes criminelles en déroute seront traquées jusque dans leurs retranchements, à l’intérieur du territoire et partout ailleurs† †

Sur le plan humanitaire, l’agence gambienne de gestion des crises fait état de plus les 6 000 personnes déplacées internes ou réfugiées ayant fui les violences dans le sud de la Gambie.

#Sénégal #larmée #fait #premier #bilan #son #opération #Casamance

Donnez votre avis et abonnez-vous pour plus d’infos

[gs-fb-comments]

[comment]

[supsystic-newsletter-form id=4]

Vidéo du jour:



Laisser un commentaire