Home Actualité internationale Afrique Sénégal : le gouvernement limite l’accès à internet
Afrique

Sénégal : le gouvernement limite l’accès à internet

Le gouvernement sénégalais suspend l’accès aux données mobiles

Le gouvernement sénégalais a pris la décision de suspendre l’accès aux données mobiles suite à l’appel à une marche lancé par le collectif « Protégeons nos élections » contre le glissement du calendrier électoral. Cette mesure intervient après une restriction de l’accès à internet pendant huit jours, pendant que le parlement débattait du report de la présidentielle. Les autorités justifient ces restrictions par la diffusion de messages de haine subversifs sur les réseaux sociaux, qui ont déjà provoqué des manifestations violentes. Cette décision a suscité des préoccupations de la part de l’ONU, qui appelle les autorités sénégalaises à respecter le droit des populations à manifester pacifiquement.

Des manifestations meurtrières et une opposition déterminée

La semaine dernière, au moins trois manifestants ont perdu la vie lors des manifestations au Sénégal. L’ONU a exprimé sa préoccupation face à l’utilisation excessive et disproportionnée de la force contre les manifestants, tout en appelant les autorités à respecter le droit des populations à manifester pacifiquement. Malgré l’interdiction de la marche mardi, l’opposition annonce qu’elle descendra dans la rue samedi. Le climat politique reste tendu dans le pays, avec des tensions croissantes entre le gouvernement et l’opposition.

Des inquiétudes concernant les droits de l’homme

La suspension de l’accès aux données mobiles au Sénégal soulève des inquiétudes quant au respect des droits de l’homme dans le pays. Les restrictions imposées par le gouvernement sont perçues comme une atteinte à la liberté d’expression et au droit des populations à accéder à l’information. L’ONU appelle les autorités sénégalaises à garantir le respect des droits fondamentaux et à favoriser un climat politique apaisé. La situation reste préoccupante, alors que l’opposition maintient sa détermination à manifester malgré l’interdiction.

Mots clés : Sénégal, gouvernement, restreint, accès, internet, manifestations, opposition, droits de l’homme, liberté d’expression, tensions politiques.

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A LIRE AUSSI ...

Report du lancement du prêt de 200 milliards au Cameroun : les raisons du marché

Le Cameroun reporte son prêt de 200 milliards à cause du marché...

Le sacre de Victoria United FC : le gouvernement de Paul Biya approuve la victoire de Samuel Eto’o

Victoria United FC remporte le championnat MTN Élite One 2023/2024 au Cameroun....

Traque des commerçants rebelles : le gouvernement impose le respect des prix du riz

Le gouvernement camerounais traque les commerçants rebelles qui ne respectent pas les...

Les révélations choc d’une bloggeuse sur les agissements de Remy Ngono.

Dans cette affaire impliquant Remy Ngono, les accusations portées contre lui par...

[quads id=1]